Canada: poignardé et volé alors qu'il pensait se rendre à un rendez-vous amoureux, la scène diffusée en direct sur les réseaux sociaux

Canada: poignardé et volé alors qu'il pensait se rendre à un rendez-vous amoureux, la scène diffusée en direct sur les réseaux sociaux

Publié le 05/04/2017 à 07:19 - Mise à jour à 07:20
©Rogerio Barbosa/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un Canadien s’est fait poignarder et dévaliser samedi à son arrivée à un rendez-vous pris sur un site de rencontre. Le tout filmé et diffusé en direct sur les réseaux sociaux par les agresseurs qui ont été interpellés.

Si l'histoire se déroule le 1er avril dernier, elle n'a rien d'un canular et tient plutôt du calvaire. Un Canadien résidant à Winnipeg (Manitoba) s'est fait poignarder et dévaliser à son arrivée à un rendez-vous pris sur un site de rencontre samedi 1er et la scène a été filmé et diffusée en direct sur les réseaux sociaux par les agresseurs eux-mêmes.

Ce tragique fait divers a été dévoilé par la police de la ville pour mettre en garde les autres utilisateurs des sites de rencontres. Le 1er avril, un homme croyant donc se rendre à un rendez-vous avec une femme rencontrée sur Internet s'est fait poignarder à plusieurs reprises à son arrivée au lieu de rendez-vous, où les agresseurs lui ont également volé son portefeuille et ses clés de voitures tout en diffusant les images du crime "en direct sur les réseaux sociaux", selon un communiqué des forces de l'ordre de Winnipeg.

C'est un internaute qui a assisté à l'agression n direct qui a alerté la police qui a pu dépêché sur place un équipage et des secours. Pris en charge, la victime a pu être évacué vers un hôpital tout proche où son état, dans un premier temps préoccupants, a été rapidement stabilisé.

Les forces de l'ordre ont également interpellés trois personnes suspectés d'être les responsables de cette agression. Un jeune homme de 18 ans, une jeune femme de 17 ans et une femme de 44 ans ont été interpellés. Tous les trois font face à de nombreux chefs d’accusation, dont coups et blessures, possession d’arme, vol, extorsion et séquestration.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les forces de l'ordre ont interpellés trois personnes suspectés d'être les responsables de cette agression.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-