"Cannonball" sur l'A26: des conducteurs flashés jusqu'à 265 km/h

Vitesse

"Cannonball" sur l'A26: des conducteurs flashés jusqu'à 265 km/h

Publié le :

Lundi 25 Juin 2018 - 14:49

Mise à jour :

Lundi 25 Juin 2018 - 14:58
Sept conducteurs britanniques au volant de puissantes voitures de sport ont été flashés dimanche à des vitesses affolantes dans le Pas-de-Calais, sur l'autoroute A26. Ils participaient à un "cannonball" visant à rallier Venise.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Leur inconscience n'a, par chance, fait aucune victime. Plusieurs conducteurs de puissantes voitures de sport ont été flashés à des vitesses ahurissantes sur l'autoroute A26, dimanche 24.

Ces propriétaires de bolides participaient en effet à un "cannonbal" (boulet de canon): une course autant de vitesse que d'endurance dont l'objectif est de rallier le pus vite possible deux villes éloignées. En l'occurrence, les conducteurs venaient d'Angleterre et auraient eu pour objectif d'aller jusqu'à Venise, soit un parcours de plus de 1.300 kilomètres depuis Calais.

Roulant à très vive allure, ils n'ont pas tardé à être repéré par les gendarmes à hauteur de Nordausques. Ils ont ensuite été arrêtés au péage de Wisques, rapporte La Voix du Nord. Sept véhicules de luxe ont ainsi été flashés à des vitesses allant de 180 à 265km/h.

Lire aussi: Routes à 80 km/h - baroud d'honneur des opposants avant l'entrée en vigueur

Des excès de vitesse donc supérieur à 50 km/h qui pour un conducteur français peuvent entraîner une amende de 1.500 euros, un retrait de six point sur le permis et une suspension pour trois ans (sans sursis ni "permis blanc"). Mais la police française n'a pas compétence pour retrier des points aux touristes titulaires d'un permis étranger. Un tel système n'existe que pour les personnes résidant en France.

Les conducteurs ont donc pu repartir avec leur véhicule, conduit par un autre passager, moyennant une amende de 750 euros selon le quotidien du Nord. Ils ont également écopé d'une interdiction temporaire de conduire en France.

Selon les chiffres de la Sécurité routière, la vitesses excessive ou inadaptée à la situation était impliquée dans 31% des accidents en 2016.

Les véhicules roulaient entre 180 km/h et 265 km/h.

Commentaires

-