Cap d'Agde: une explosion près d'une discothèque fait un blessé léger après un concert de Maître Gims

Cap d'Agde: une explosion près d'une discothèque fait un blessé léger après un concert de Maître Gims

Publié le :

Jeudi 17 Août 2017 - 08:40

Mise à jour :

Jeudi 17 Août 2017 - 08:42
©ValeryHache/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux bouteilles de gaz ont explosé près d'une discothèque au Cap d'Agde ce jeudi matin, très tôt, alors que le chanteur Maître Gims était à l'affiche mercredi soir. Une personne a été légèrement blessée.

Un drame a été évité de peu ce jeudi 17 au matin. Au Cap d'Agde, derrière la boîte de nuit du Bora Club, un incendie s'est déclaré au niveau d'un tas de palettes en bois. Les flammes ont ensuite atteint deux bouteilles de gaz qui ont explosé: "Il y a eu un gros boom, une sacrée détonation et une grosse chaleur" a déclaré Valentin, 28 ans, témoin de la scène, à France Bleu Hérault, qui a révélé l'information.

Le jeune homme assure que "des personnes ont reçu des bouts de verre ou de métal" mais il n'y aurait eu qu'un blessé léger selon les pompiers, qui sont intervenus rapidement sur place, alors que la discothèque avait été évacuée, pour éteindre le feu et prendre en charge les éventuelles victimes. A noter que la personne blessée a été soignée sur place et a pu repartir chez elle.

Le Bora Club était bondé toute la nuit en raison de la présence du chanteur Maître Gims, à l'affiche et en représentation dans cette discothèque mercredi 16 au soir. On ne sait d'ailleurs pas s'il était encore présent sur les lieux au moment de l'explosion. Il n'a pas communiqué à ce sujet sur ses réseaux sociaux. Il avait pourtant écrit un message sur son compte Instagram au moment d'embarquer dans son jet privé "direction Cap d'Agde".

 

Direction Cap d'agde "BORACLUB"#FuegoLife

Une publication partagée par Maître GIMS (@maitregims) le

16 Août 2017 à 11h40 PDT

A cause du monde, plusieurs personnes ont été refoulées à l'entrée de la boîte de nuit. Ce qui a laissé penser à Valentin, le témoin, qu'il "y a peut-être eu des représailles de gens qui se sont fait refuser l'accès à la discothèque".

Maître Gims était à l'affiche du Bora Club, en "booking" (représentation), mercredi soir, quelques heures avant l'explosion.

Commentaires

-