Carlton de Lille: la relaxe requise pour DSK, et un an de prison pour "Dodo la Saumure"

Auteur(s)
VL
Publié le 17 février 2015 - 17:49
Image
DSK s'explique sur le suicide de son associé.
Crédits
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Le procureur a demandé la relaxe de Dominique Strauss-Kahn, accusé de proxénétisme en bande organisée
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Le procureur de la République a demandé ce mardi la relaxe pour Dominique Strauss-Kahn, mis en cause pour proxénétisme dans l'affaire du Carlton de Lille. Il a requis contre Dominique Alderweireld, dit "Dodo la Saumure", deux ans de prison, dont un an ferme.

Ce n'est pas une surprise, mais ce n'est pas non plus un jugement. Le ministère public a demandé la relaxe "pure et simple" pour Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton de Lille. Depuis plusieurs jours et son témoignage, DSK semblait de plus en plus proche de s'en tirer.

La question était de savoir si l'ancien président du FMI avait "aidé", "assisté", "protégé" ou "tiré profit de la prostitution d'autrui" selon la définition du proxénétisme par le code pénal. Une infraction qui, lorsqu'elle est commise en bande organisée, est passible de vingt ans de prison. Mais DSK et ses avocats avaient, tout au long du procès, défendu que les pratiques sexuelles de ce dernier, peut-être moralement condamnables, n'avaient pas à être jugées par un tribunal. De même, Dominique Strauss-Kahn a nié être l'instigateur des rencontres libertines ou savoir que certaines participantes étaient des prostitués.

Un point de vue qu'a retenu le procureur de la République, pour qui "ni l'information judiciaire ni l'audience" n'ont permis d'établir une telle infraction de la part de Dominique Strauss-Kahn. Il a estimé que DSK et les 13 autres personnes accusées des même faits avaient "déjà payé le prix fort" en voyant leurs frasques sexuelles étalées: "Ce n'est pas un réseau mafieux, mais un groupe d'amis qui satisfaisait des égos, des ambitions et tout simplement des plaisirs sexuels. Certains misaient sur la réussite future de l'un d'entre eux. Ils ont tout perdu: je demande au tribunal d'en tenir compte dans son délibéré".

Ce ne sont bien sûr pas les réquisitions du ministère public mais la décision des juges qui scellera l'avenir de Dominique Strauss-Kahn. Il serait cependant surprenant que le tribunal aille à leur encontre, alors que le parquet de Lille avait lui-même demandé un non-lieu le concernant durant l'instruction.

De son côté Dominique Alderweireld, plus connu sous le nom de "Dodo la Saumure", a vu requis à son encontre deux ans de prison, dont un avec sursis, et 10.000 euros d'amende. Celui qui est accusé d'avoir fourni en prostitués DSK et ses amis a annoncé dès la sortie du tribunal qu'il ferait appel en cas de condamnation.

Après ces réquisitions, les plaidoiries des avocats sont prévues pour ce mercredi 18, et le jugement doit être mis vendredi soir en délibéré. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Dominique Strauss-Kahn.
Procès du Carlton: DSK assure que les relations sexuelles tarifées avec des prostituées ne lui plaisaient pas
Dominique Strauss-Kahn a été entendu par le tribunal de Lille ce mardi dans l'affaire dite du Carlton de Lille. L'ancien directeur du Fonds monétaire international (FM...
10 février 2015 - 20:43
Société
Image
Dominique Strauss-Kahn.
Procès du Carlton: deux parties civiles abandonnent leurs poursuites contre DSK
Deux avocats de parties civiles ont indiqué ce lundi ne pas vouloir demander de dommages et intérêts à Dominique Strauss-Kahn, dans le cadre du procès du Carlton. Ils ...
16 février 2015 - 21:07
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don