Castres: une vingtaine de personnes rouent de coups deux militaires

Castres: une vingtaine de personnes rouent de coups deux militaires

Publié le :

Lundi 17 Septembre 2018 - 13:34

Mise à jour :

Lundi 17 Septembre 2018 - 13:41
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux militaires du 8e RPIMA de Castres ont été violemment agressés par une vingtaine de personnes lors d'une séance de sport dimanche après-midi. L'un des deux hommes a eu le nez fracturé et deux dents cassées. Une enquête a été ouverte.

Les deux militaires étaient partis faire un simple jogging, ils ont été victimes d'une agression violente. Dimanche 16 en début d'après-midi, deux soldats du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMA), en garnison à Castres, ont été la cible d'une vingtaine d'individus qui les ont roués de coups.

Selon Franceinfo, qui révèle l'information, les faits se sont déroulés dans le quartier d’Aillot, au nord de la ville. Les deux victimes venaient de sortir de leur véhicule et s'apprêtaient à courir en tenue de sport de leur régiment. Tenue que les agresseurs des militaires auraient reconnu. Ils se seraient jetés sur eux à au moins une vingtaine. Les deux soldats ont alors été violemment été molestés, "notamment à l'aide de barres de fer, de pierres, et de manches de pioche", précise la chaîne d'information.

Lire aussi - Castres: un jeune automobiliste fonce sur des militaires "pour rigoler"

Les agresseurs ont ensuite pris la fuite laissant les militaires au sol. Ces derniers ont ensuite appelé les secours et les forces de l'ordre. Pris en charge, les victimes souffrent de multiples contusions mais leurs jours ne sont pas en danger. L'un d'eux a tout de même le nez fracturé et deux dents cassés.

Les deux militaires ont déposé plainte. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté urbaine de Castres.

En mars dernier, un jeune homme de 18 ans, appartenant à la communauté des Gens du voyage, avait foncé en voiture sur un groupe de parachutistes du 8ème RPIMA de Castres, "pour rigoler". Aucun des soldats n'avait été blessé. Jugé en comparution immédiate, le chauffard a écopé de 10 mois de prison dont 4 fermes. Il a été écroué à l'issue de son procès.

Voir également :

Lyon: ivre, il menace et agresse des militaires de Sentinelle

Paris: un militaire de l'opération Sentinelle attaqué par un homme armé d'un couteau, pas de blessé

Aéroport d'Orly: agression au couteau d'un militaire affecté au plan Vigipirate

Deux militaires ont été violemment agressés par une vingtaine de personnes lors d'une séance de sport dimanche à Castres.


Commentaires

-