"Ce sera notre secret": un pédophile pense abuser d'une fillette de 10 ans sur Snapchat, la mère enregistre et diffuse la conversation

"Ce sera notre secret": un pédophile pense abuser d'une fillette de 10 ans sur Snapchat, la mère enregistre et diffuse la conversation

Publié le :

Mardi 02 Mai 2017 - 17:37

Mise à jour :

Mardi 02 Mai 2017 - 18:05
©Pixabay
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une mère de famille de Floride, aux Etats-Unis, s'est faite passer pour sa fille pour piéger un pédophile qui voulait abuser de l'enfant en la poussant à prendre des photos d'elle dénudée. Le détail des échanges est glaçant.

Elle s'est fait passer pour sa fille, et ce sont des échanges glaçants entre un pédophile et une enfant de dix ans qui ont ainsi été rendus publics par cette mère de famille en Floride, aux Etats-Unis. Les faits se déroulent le 16 avril (d'après les dates des messages), via le réseau social Snapchat, qui permet d'échanger du texte bien sûr, mais aussi et surtout des photos ou des vidéos qui, en principe, ne sont pas conservables.

Un individu utilisant l'alias de "Daniel Foreal" (et dont il est impossible de dire s'il s'agit du vrai nom, "Foreal" pouvant faire penser à "for real", "pour de vrai" en français) prend contact avec une fillette pour lui demander sans trop de détour que cette dernière lui envoie quelques clichés d'elle en train de se dénuder. La mère de l'enfant prend connaissance de ces messages et décide de pousser la logique jusqu'au bout en se faisant passer pour la fillette afin d'amener le pédophile à se dévoiler.

Les échanges mettent alors en lumière la pression que fait peser le satyre sur ce qu'il pense être une petite fille. "Je veux que tu retires ton t-shirt et ton soutien-gorge et que tu prennes une photo", "je te dirai (ce que je ferai de la photo) une fois que l'auras prise", "je te dirai exactement ce que j'attends de toi", "tu vas le faire, hein?"… les messages s'enchaînent. Le pédophile essaie enfin de jouer la confiance: "Ce sera notre secret", "je te promets que tout ira bien"… l'homme pense prendre l'ascendant sur une fillette prête à se dénuder pour un adulte.

La mère a alors mis fin à l'échange et a rendu public ce dialogue sur les réseaux sociaux, en précisant évidemment le contexte, envoyant au passage un avertissement pour le moins "fleuri": "Donc ce connard pense que c’est normal d’envoyer des messages à des jeunes filles pour leur demander des photos cochonnes. PAS SOUS MA SURVEILLANCE ! Tu as joué avec la mauvaise mère, j’ai envoyé ce message à toute ta liste d’amis, au shérif de Floride et à tous les groupes, j’espère que tu te feras attraper et découper". L'homme a depuis, semble-t-il, effacé ses profils des réseaux sociaux.

La mère de famille s'est fait passer pour sa fille dans une discussion avec un prédateur pédophile.

Commentaires

-