Chambéry: suite à un dispute conjugale, il tue sa femme en la défenestrant

Chambéry: suite à un dispute conjugale, il tue sa femme en la défenestrant

Publié le :

Jeudi 15 Décembre 2016 - 16:42

Mise à jour :

Jeudi 15 Décembre 2016 - 16:58
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune femme est décédée après avoir été jetée du deuxième étage de son immeuble mercredi soir à Chambéry. L’homme, âgé de 41 ans, a été placé en garde à vue et est fortement suspecté de meurtre.

C'est une banale dispute conjugale qui s'est terminée par un homicide. Mercredi 14 au soir vers 23h15, une femme a été défenestrée de son appartement, situé au 2e étage d’un immeuble de la place des Chasseurs alpins à Chambéry en Savoie.

Ce sont les voisins, alertés par les cris répétés du couple en pleine dispute et des bruits de lutte, qui ont prévenu les secours. Arrivés sur place quelques minutes après l'appel, les policiers ont découvert le corps d'une femme gisant au sol. "La victime aurait été jetée par son mari par la fenêtre du deuxième étage", précise la source. "Malgré l'arrivée des secours, elle n'a pu être réanimée" ont-ils précisé. Le mari a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Il est âgé d'une quarantaine d'années.

Une autopsie devra être pratiquée par l'institut médico-légal de Chambéry sur le corps de la victime dont l'âge et l'identité n'ont pas été précisé. Les policiers de la brigade judicaire en charge de l'enquête devront désormais déterminer si le couple était seul au moment de la tragique dispute et quelle était le motif de cette dernière.

Le 6 octobre dernier, un homme de 35 ans originaire de Sanary-sur-mer (Var) a été jugé et condamné à 5 ans de prison ferme pour avoir battu sa femme, contrainte de se défenestrer du premier étage pour fuir les coups de son mari, rapportait Var-Matin. Dans un accès de colère, l'homme a violemment frappé sa femme, avant de ravager la chambre de leur fille, absente au moment des faits. Énième péripétie, au moment de son jugement, le suspect était parvenu à s'enfuir du tribunal, avant d'être retrouvé deux heures plus tard, grimé en femme.

 

Une jeune femme est décédée après avoir été jetée du deuxième étage de son immeuble, probablement par son mari, mercredi soir à Chambéry.

Commentaires

-