Chamonix: ivre au volant d'un engin de chantier, un ado se fait écraser la jambe

Chamonix: ivre au volant d'un engin de chantier, un ado se fait écraser la jambe

Publié le :

Dimanche 06 Mai 2018 - 12:28

Mise à jour :

Dimanche 06 Mai 2018 - 12:29
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adolescent a fini en garde à vue et son ami à l'hôpital dans la nuit de vendredi à samedi à Chamonix, en Haute-Savoie. Alcoolisé et au volant d'un engin de chantier, le premier a écrasé la jambe du second.

Leur soirée alcoolisée a mal fini. Deux adolescents ivres ont été pris en charge par les secours et les forces de l'ordre à Chamonix, en Haute-Savoie, dans la nuit de vendredi 4 à samedi 5, vers 1h30.

D'après Le Dauphiné Libéré, ces deux jeunes âgés de 17 ans se sont amusés avec un engin de chantier en plein centre-ville, à proximité de l'UCPA et derrière les anciens garages municipaux.

Sauf que ce qui était un jeu a vite tourné au drame puisque le jeune qui était à bord du véhicule a écrasé la jambe de son ami.

A voir aussi: Attaques au marteau à Dijon et Chalon-sur-Saône - un adolescent se rend à la police

La victime a été transportée en urgence à l'hôpital d'Annecy par hélicoptère de la sécurité civile. Le jeune qui conduisait le véhicule, qui est semble-t-il lui aussi originaire de la région, a quant à lui été placé en garde à vue.

Une enquête été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances exactes de cet accident. Celles-ci restent en effet encore floues. La brigade de gendarmerie de Chamonix, ville située au pied du Mont-Blanc, a été chargée de l'affaire.

Malgré l'interdiction de la vente d'alcool pour les jeunes âgés de moins de 18 ans, autrement dit mineurs, de nombreux adolescents s'adonnent au "binge drinking". Cette "mode" consiste à boire le plus d'alcool possible en un minimum de temps afin d'être le plus ivre possible. Cette pratique, forcément mauvaise pour la santé, a en plus des effets très néfastes à long terme pour certaines parties du cerveau.

Les deux jeunes hommes étaient alcoolisés lorsqu'ils ont décidé de voler l'engin de chantier.

Commentaires

-