Charente: il poignarde un enfant et les grands-parents avant de se suicider

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Charente: il poignarde un enfant et les grands-parents avant de se suicider

Publié le 19/09/2016 à 10:25 - Mise à jour à 10:29
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enfant de 12 ans et son grand-père, âgé de 65 ans, ont été grièvement blessés à l'arme blanche, au cours de la nuit de samedi à dimanche Angeac-Champagne. La grand-mère, qui se trouvait également sur place, a été plus légèrement blessée. L'agresseur, qui connaissait la famille, s'est donné la mort.

Trois personnes, dont un enfant de 12 ans, ont été grièvement blessées à coup de couteau samedi 17 au soir, près de Cognac en Charente dans un drame familial aux circonstances troubles. L'agresseur, François Longueville, un quinquagénaire en instance de divorce s'est donné la mort après son terrible forfait.

Samedi, François Longueville se met en tête de retrouver son ex-femme et son ex-belle fille avec qui il entretient un violent conflit. Pour y parvenir, il se rend, vers 21 heures, chez les Goraud, un couple de sexagénaires qui habitent à Roissac, un hameau d'Angeac-Champagne, petite commune située à quelques kilomètres de Segonzac, en Charente. En effet, son ex-belle fille vit en ménage avec l'un des fils du couple de personnes âgées. Ces derniers avaient la garde des trois enfants de la jeune femme qui est absente du domicile au moment des faits.

L'agresseur s'introduit donc dans le jardin des retraités et observe l'intérieur de la maison par une fenêtre. Fenêtre par laquelle la grand-mère l'aperçoit furtivement alors qu'elle couche le benjamin du couple, âgé de 9 mois.

La sexagénaire s'en émeut auprès de son mari. Celui-ci n'y croit d'abord pas, mais devant l'insistance de son épouse, qui affirme avoir vu un homme avec une capuche, il ouvre la fenêtre. C'est le moment dont profite François Longueville pour entrer dans la maison. Il sort ensuite un couteau de chasse et frappe le sexagénaire, qu'il blesse grièvement au thorax, le touchant au cœur et au poumon. Il frappe également la grand-mère qui est légèrement blessé la main. Un enfant de 12 ans est également blessé au foie par l'agresseur qui prend la fuite.

La grand-mère, bien que blessée, parvient toutefois à emmener son mari et son petit-fils aux urgences de l'hôpital de Cognac. Là, les médecins, devant la gravité des blessures du grand-père, décident de le transporter par hélicoptère vers le service de réanimation chirurgicale du CHU de Poitiers. Son pronostic vital est toujours engagé ce lundi. Le petit garçon a lui aussi été transporté à Poitiers par le Smur, il est heureusement tiré d'affaire. Sa grand-mère a été opérée de la main dimanche 19 au matin. 

L'alerte étant donné sur la fuite de François Longueville, de nombreuses forces de l'ordre sont mobilisé pour tenter de le retrouver. Policiers et gendarmes se sont alors rendus à son domicile à Cognac. Suite à un ordre du parquet donné à 6h dimanche matin, ils ont pénétré dans le domicile de l'agresseur, le découvrant mort dans sa chambre à coucher, suicidé par un tir de fusil de chasse.

Une double enquête pour tentative d'assassinat et recherche des causes de la mort a été ouverte par la gendarmerie. Le corps de François Longueville doit être autopsié.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un enfant de 12 ans et son grand-père, âgé de 65 ans, ont été grièvement blessés à l'arme blanche, au cours de la nuit de samedi à dimanche à Angeac-Champagne.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-