Champigny-sur-Marne: une policière passée à tabac, deux interpellations

Violences

Champigny-sur-Marne: une policière passée à tabac, deux interpellations

Publié le :

Lundi 01 Janvier 2018 - 18:17

Mise à jour :

Lundi 01 Janvier 2018 - 18:21
Lors de la soirée du réveillon, deux policiers, dont une femme, ont été pris à partie et sévèrement tabassés par des individus refoulés dans une soirée privée à Champigny dans le Val-de-Marne.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont d'une rare violence. On peut y voir un groupe de délinquants violemment passer à tabac une policière qui reçoit de multiples coups de pied au visage alors qu'elle est à terre. Une soirée privée a plus que dégénérée dimanche 31 au soir à Champigny dans le Val-de-Marne. Trois policiers, qui tentaient de ramener le calme, ont été blessés lors d'échauffourée avec des émeutiers qui s'était fait refouler d'une fête.

Les forces de l'ordre sont arrivées sur place alors que les jeunes se livraient à des dégradations sur la voie publique et contre des véhicules privés. Les deux policiers d'astreinte ont été isolés et roués de coups à terre, à l’extérieur de leur véhicule.

LIre aussi: Un policier et son épouse roués de coups devant leurs 3 enfants par deux fois 

 "L’officier prend plusieurs coups de poing à la figure. Selon nos informations, son nez est fracturé et il souffre de plusieurs contusions", a expliqué Le Parisien. Il a reçu huit jours d'ITT. Sa collègue, sauvagement passée à tabac, a écopé de sept jours d'ITT de son côté. Un troisième policier a été contusionné. Selon Francetvinfo, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après cette triple agression. Des images des violences ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux et le calme est revenu après l’arrivée de renforts.

"Je viens de m'entretenir avec les fonctionnaires de Police agressés. Tout est mis en oeuvre pour que les lâches auteurs de ces auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés. S'attaquer à nos forces de sécurité, c'est s'attaquer à notre République", a fait savoir Gérard Collomb sur Twitter. "Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis. Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés", a, pour sa part souligné Emmanuel Macron.

Deux policiers ont été violemment molestés à Champigny-sur-Marne.


Commentaires

-