Charente-Maritime: l'enfant retrouvé mort s'est probablement noyé

Charente-Maritime: l'enfant retrouvé mort s'est probablement noyé

Publié le :

Mercredi 10 Août 2016 - 17:21

Mise à jour :

Mercredi 10 Août 2016 - 17:33
©Xavier Leoty/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'enfant dont le corps a été retrouvé mardi sur une plage de Charente-Maritime est très certainement mort par noyade. Il s'agirait du garçon de neuf ans qui avait disparu pendant une baignade sur l'île d'Oléron vendredi dernier.

Le corps retrouvé mardi 9 dans l'après-midi sur une plage de Charente-Maritime est certainement celui du jeune garçon qui avait disparu vendredi 5 sur l'île d'Oléron. Les premières constatations des équipes médico-légales ont révélé que l'enfant était mort par noyade, sans aucun doute possible, si bien qu'une autopsie est superflue. Des analyses ADN, réalisées à partir de prélèvements effectués sur les affaires du garçon disparu, sont en cours et les résultats seront communiqués jeudi en fin d'après-midi, a annoncé Soraya Arhas, substitut du procureur de La Rochelle.

Le corps de l'enfant avait été retrouvé par des maîtres-nageurs le long de la plage du Galon D'Or, à La Tremblade, sur le continent. Elle est située juste en face de la plage du Gatseau, où avait disparu le garçon de neuf ans vendredi dernier. Il se trouvait en colonie de vacances sur l'île d'Oléron et nageait dans une zone surveillée quand le courant les a surpris: "Parmi le groupe qui s'est avancé en premier dans l'eau, deux enfants ont été rapidement en difficulté et se sont appuyés sur une des animatrices qui elle même a été surprise par la force du courant" a expliqué Soraya Arhas. Selon les premiers éléments de l'enquête la disparition du garçonnet a été constatée par les animateurs après qu'ils aient compté les enfants revenus sur le sable. Les témoins qui ont donné l'alerte l'ont vu dériver vers le large. Le parquet de la Rochelle a précisé que la zone, surveillée, "n'était pas considérée comme dangereuse, alors que les conditions de sécurité semblaient optimales".

Des plongeurs et un hélicoptère des pompiers avaient été mobilisés pour tenter de retrouver le jeune garçon. Une cellule psychologique d'urgence a été mise en place par le département et le parquet de La Rochelle a ouvert une enquête pour "homicide involontaire".

 

L'enfant dont le corps a été retrouvé mardi est très certainement mort par noyade.

Commentaires

-