Charente-Maritime: un mort, heurté par un train

Auteur(s)
PP
Publié le 20 juillet 2015 - 10:16
Image
Les pompiers.
Crédits
©Gile Michel/Sipa
L'accident est survenu en pleine après midi, dimanche 19.
©Gile Michel/Sipa
Un piéton a été mortellement heurté par un train, dimanche 19 en Charente-Maritime. Selon les autorités, la victime marchait sur les voies quand elle a été percutée.

La victime n'a eu aucune chance. Un piéton est mort après avoir été heurté de plein fouet par un train Intercités, dimanche 19 en Charente-Maritime. L'accident est survenu en pleine après-midi, relate notamment France 3 Poitou-Charentes.

Il était aux alentours de 16h, dimanche, lorsqu'un piéton, dont aucune information n'a pour l'heure, ce lundi matin, filtré sur l'identité, déambulait sur les rails au niveau de la commune de Bussac-sur-Charente. Soudain, un train Intercités de la SNCF assurant la liaison entre Bordeaux et Nantes a surgi et happé l'individu. Celui-ci n'a eu aucune chance et est décédé des suites de ses blessures, selon les autorités.

Très vite, un important dispositif de secours a été déployé sur la zone, afin notamment de prendre en charge d'éventuels blessés parmi les 380 passagers du train. Pour autant, aucun d'entre eux n'a été touché lors de l'accident. Ils ont néanmoins du patienter plus de deux heures avant que le trafic ne puisse reprendre. Un arrêt non prévu a également été effectué quelques kilomètres plus loin, en gare de Saintes, pour fournir de l'eau aux voyageurs ont précisé les services de la SNCF dans un communiqué.

Acte volontaire ou accident? A ce stade de l'enquête, les autorités n'ont déclaré privilégier aucune piste. Les gendarmes continuaient ainsi de recueillir des éléments sur place afin de déterminer les raisons de la présence de la victime sur la voie et le déroulé exact des faits.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.