Chartres: le routier "pédophile prédateur" assure être "amoureux"

Trentaine de victimes

Chartres: le routier "pédophile prédateur" assure être "amoureux"

Publié le :

Mardi 19 Juin 2018 - 17:06

Mise à jour :

Mardi 19 Juin 2018 - 17:18
Depuis ce mardi, un chauffeur routier de 44 ans est jugé devant la cour d'assises pour agressions sexuelles et viols sur huit enfants. Mais le nombre de victimes de ce prédateur pédophile est sans doute bien plus élevé.
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Combien de victimes a fait cet homme qui comparaît depuis ce mardi 19 devant la cour d'assises d'Eure-et-Loir pour des viols sur huit enfants? De l'aveu de ce chauffeur routier de 44 ans, le nombre de ses petites proies approcherait plutôt la trentaine…

Selon les informations rapportées par L'Echo républicain, l'affaire éclate en novembre 2013. La compagne de l'accusé s'adresse au service de protection de l'enfance. Sa petite fille lui a fait cet aveu glaçant: "Papa me fait mal quand il me fait l'amour". L'enfant n'est âgée que de quatre ans.

Placé en garde à vue, l'homme avoue des contacts sexuels avec l'enfant mais affirme ne pas l'avoir violée. Mais sa stratégie ne va pas tenir très longtemps, les déclarations vont commencer à s'enchaîner, puis les aveux. Plus précis et terrifiants. Des agressions sexuelles, des viols, des actes que l'homme aurait commis depuis son adolescence. En tout une trentaine de petites victimes entre quatre et douze ans. Certaines n'ont pas pu être identifiées, d'autres faits sont trop anciens pour déclencher une procédure judiciaire. Ce n'est donc que huit dossiers qui feront finalement l'objet de poursuites.

Voir aussi - Thionville: le surveillant pédophile violait les "filles déjà formées"

Le routier explique ne pas pouvoir résister à ses pulsions qui portent ses goûts sexuels pervers vers des enfants "de préférence prépubères". La plupart des victimes provenaient soit de son entourage amical soit du cercle familial.

Pour sa défense, l'accusé continue de minimiser la gravité des faits. Oui, il a imposé ses désirs pédophiles à de tout petits et admet être "un pédophile prédateur", mais il assure "être tombé amoureux de plusieurs d'entre eux". Un expert psychiatre qui a examiné le suspect l'a décrit comme dangereux pour la société. L'homme, incarcéré depuis 2014, risque jusqu'à 20 ans de prison. Le verdict ets attendu pour vendredi 22.

Le pédophile assure être amoureux de certaines de ses victimes.

Commentaires

-