Chasse sans permis et ivresse au volant: 3 mois ferme pour les braconniers

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Chasse sans permis et ivresse au volant: 3 mois ferme pour les braconniers

Publié le 14/05/2019 à 20:52
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux hommes qui avaient abattu un chevreuil en pleine nuit, sans permis de chasse et sur fond d'alcool au volant, ont été condamnés ce mardi 14 dans l'Yonne. Ils ont écopé de trois mois de prison ferme.

Deux quadragénaires vivant dans l'Yonne ont été condamnés ce mardi à trois mois de prison chacun pour s'être lancés, en mars dernier, dans une partie de chasse sauvage au mépris de toutes les règles de sécurité.

Les deux hommes vivaient ensemble, de petits boulots et des allocations, et étaient déjà connus de la justice pour des faits de vol et de violences, rapporte France Bleu. Bien que passionné de chasse depuis 26 ans, le plus âge des deux n'avait plus le droit de pratiquer en raison de ses antécédents. A l'audience, il a assuré avoir pris  son fusil à la l'origine pour l'essayer sur un arbre.

Il aurait convaincu son comparse de l'accompagner et même de conduire malgré son état d'ivresse. Les deux hommes finissent par s'arrêter au bord d'une route, près d'une voie de chemin de fer. Le conducteur s'endort. Lorsqu'il se réveille, la sûreté ferroviaire et sur place, son comparse a abattu un chevreuil tandis que, lui, affiche encore un taux d'alcoolémie de 0,68 gramme par litre de sang.

Voir: Yonne - il chasse le sanglier dans sa voiture en pleine nuit

Lors du procès, le procureur a listé les infractions qu'on cumulé les deux hommes: "se déplacer de nuit, en voiture, alcoolisé, avec un fusil chargé, et tirer sur un chevreuil avec des cartouches à plomb, sans permis de chasse, et en dehors de tout plan de chasse, au bord d'une voie ferrée... Tout ça pour avoir de la viande! Vous êtes de mauvais chasseurs, messieurs, des braconniers". A cela s'ajoute l'utilisation de plombs au lieu de balles pour abattre un animal relevant du gros gibier.

Les deux hommes ont été condamnés à trois mois de prison -peine aménageable- 950 euros d'amende et devront régler 2.600 euros de dommages et intérêts à la fédération départementale des chasseurs de l'Yonne ainsi qu'à l'association pour la protection des animaux sauvages.

Lire aussi:

Ortolan: nouveau rejet de pourvois en cassation de chasseurs

Chasse: le Sénat crée un délit d'entrave et renforce la sécurité

Il tue un autre chasseur qu'il a "confondu" avec une grive: 18 mois avec sursis

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux "chasseurs" ont écopé de trois mois de prison.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-