Châteauroux: un surveillant de prison agressé par un détenu, il aurait crié "Allah Akbar"

Châteauroux: un surveillant de prison agressé par un détenu, il aurait crié "Allah Akbar"

Publié le :

Lundi 22 Janvier 2018 - 11:56

Mise à jour :

Lundi 22 Janvier 2018 - 12:02
Alors que la mobilisation des gardiens de prison est toujours aussi forte ce lundi, une nouvelle agression d'un surveillant pénitentiaire n'a fait qu'accentuer la grogne. Elle est survenue dimanche à Châteauroux. Un détenu a agressé un agent de l'administration pénitentiaire en criant "Allah Akbar".
© Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors que les conditions de travail des surveillants pénitentiaires font l'objet de vives revendications depuis plusieurs jours, un nouveau gardien de prison a été agressé par un détenu dimanche 21 au pénitencier du Craquelin, à Châteauroux dans l'Indre.

Selon La Nouvelle République, qui révèle l'information, le détenu en question a jeté une chaise sur un surveillant et l'a légèrement blessé. Un jour d'ITT a été prescrit à la victime.

Selon le syndicat Force ouvrière, l'individu, depuis placé à l'isolement dans le quartier disciplinaire, vraisemblablement muni d'une arme blanche (une lame de rasoir trafiquée), aurait crié "Allah Akbar" en lançant la chaise.

Voir aussi: un détenu poignarde des surveillants au cri d'"Allah Akbar" pour ne pas être libéré

Le parquet a précisé que le détenu n'avait jamais posé problème avant cet incident, et qu'il n'était pas connu pour s'être radicalisé en prison. Une enquête a été ouverte et l'agresseur sera entendu dans la journée, après analyse des images de vidéosurveillance.

La mobilisation des surveillants pénitentiaires a repris de plus belle ce lundi 22 au matin. Des dizaines de prisons ont été bloquées à l'appel des syndicats.

Voir aussi: forte mobilisation des gardiens de prison, avant une rencontre au ministère

Une rencontre est prévue à 13h entre les représentants syndicaux et la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, pour discuter des revendications salariales et sécuritaires des gardiens de prison. La semaine dernière, les discussions s'étaient soldées par un échec. Les propositions du gouvernement n'avaient pas été jugées suffisantes par les trois principaux syndicats: à savoir Unap-Unsa, CGT et FO.

Un détenu a jeté une chaise sur un surveillant de prison à Châteauroux dans l'Indre. Il aurait crié "Allah Akbar".


Commentaires

-