Cherif Chekatt: un complice en Allemagne?

Cherif Chekatt: un complice en Allemagne?

Publié le :

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:17

Mise à jour :

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:28
© Handout / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Cherif Chekatt aurait reçu un coup de téléphone depuis l'Allemagne quelques instants seulement avant la fusillade de Strasbourg. L'éventualité d'une complicité et d'une fuite outre-Rhin font partie des pistes examinées en France comme en Allemagne.

Cherif Chekatt, identifié comme l'auteur de la fusillade de Strasbourg, est toujours activement recherché. Plusieurs pistes semblent actuellement suivies par les autorités parmi lesquelles une possible fuite vers l'Allemagne, où le jeune homme de 29 ans pourrait avoir des contacts dans le milieu du banditisme.

La radio allemande RBB a d'ailleurs affirmé, citant des sources parmi les forces locales de sécurité, que le suspect aurait reçu un coup de téléphone depuis l'Allemagne, "juste avant son passage à l'acte". Il n'aurait cependant pas répondu. Toujours selon la radio, les autorités allemandes enquêtent désormais "intensivement" pour retrouver l'auteur de ce coup de téléphone.

Voir: Attentat de Strasbourg: l'auteur toujours en fuite, la police inspecte le Neudorf

Il est possible que Chérif Chekatt ait des relations dans le milieu du banditisme ou de l'islam radical en Allemagne. Dans son impressionnant casier judiciaire, on trouve en effet une condamnation outre-Rhin en 2016 pour cambriolage. Il avait alors été condamné et incarcéré un an avant d'être extradé vers la France pour y purger le reste de sa peine. Il aurait à l'époque déjà démontré des signes de radicalisation, qui ne se s'étaient cependant traduite que par du prosélytisme et pas par la violence.

Il "ne peut être exclu" que le fuyard soit passé en Allemagne. Mais "immédiatement le bouclage des frontières a été assuré, de même qu'un bouclage périmétrique autour de la ville de Strasbourg", a indiqué le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur Laurent Nuñez.

Les expériences passés ont cependant montré que lorsqu'un assaillant n'est pas abattu ou interpellé dans les premiers instants, il peut être difficile de l'empêcher de quitter le secteur. Chérif Chekatt s'est fait déposer dans le quartier de Neurof par un taxi juste après la fusillade, à proximité de la voie rapide. Il aurait pu passer la frontière en moins d'une demi-heure s'il avait accès à un véhicule. Mais le quartier en question est également ratissé par la police.

Lire aussi:

Attaque à Strasbourg: "la motivation terroriste de l'acte n'est pas encore établie", selon Nuñez

"Acte V" ou non ? Les "gilets jaunes" sous pression après l'attaque de Strasbourg

Ses habitants "unis contre la barbarie", Strasbourg panse ses plaies

Cherif Chekatt aurait reçu un appel depuis l'Allemagne juste avant la fusillade de Strasbourg.


Commentaires

-