Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

Publié le :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 11:37

Mise à jour :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 11:47
© Behrouz MEHRI / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple a été jugé coupable de cruauté envers son chien à la mi-octobre dans le Colorado. L'homme, plus particulièrement visé, aurait incité sa compagne à avoir des relations sexuelles avec l'animal alors que lui-même violait le canidé.

Cette affaire de zoophile est d'une rare cruauté. Frederick Manzanares, 51 ans, et sa compagne Janette Solano, habitant dans la ville d'Aurora dans le Colorado, ont comparu devant la justice américaine pour des faits de cruauté sur leur chien Bubba. Ils sont accusés d'actes de zoophilie d'une rare perversion sur le pauvre animal qui va être euthanasié à cause des sévices qu'il a subis.

Le couple violait Bubba dans un camping-car aménagé spécialement pour infliger des sévices sexuels au chien. Ce dernier était violé par l'homme qui excitait également le canidé avec un spray hormonal pour qu'il ait des relations sexuelles contre-nature avec sa femme.

Lire aussi: Zoophilie - Relations sexuelles avec un chien, un couple devant la justice

Le prévenu prenait des photos et des vidéos de ces sordides relations sexuelles et les postaient sur des forums spécialisés sur le Dark net. Il avait finalement été dénoncé par sa compagne qui avait expliqué aux forces de l'ordre que son compagnon la forçait à coucher avec le chien. Elle a également expliqué qu'elle était "jalouse de la relation entre Frederick et son chien" selon la chaîne locale KDVR.

Le chien Bubba, de race Akita, a été confié à un refuge mais malheureusement, les sévices cruels qu'il a subis lui ont fait développer une agressivité trop importante pour qu'il soit adopté par une famille aimante. Il devra donc être euthanasié.

Le quinquagénaire a plaidé coupable des deux chefs d'accusation de cruauté retenus contre lui. Il a donc écopé lors de son procès mi-octobre de 6 mois de prison ferme, d'une obligation de soins et d'une interdiction de détenir des animaux. Janette Solano a écopé quand à elle d'un "jugement différé" de 24 mois de prison avec sursis. Elle n'effectuera sa peine que si elle contrevient aux restrictions imposées par le tribunal au cours de cette période.

La législation sur la zoophilie ne date que de 2007 au Colorado. Ce n'était pas un crime dans cet Etat avant cette date.

Lire aussi:

Pédophilie, zoophilie et violence extrême: dans l'enfer de Facebook

Un violeur zoophile jugé pour avoir imposé des relations sexuelles à un bœuf

Le chien victime des viols était de race Akita (illustration).


Commentaires

-