Chine: superstitieuse, elle jette des pièces dans le réacteur de l'avion

Chine: superstitieuse, elle jette des pièces dans le réacteur de l'avion

Publié le :

Mercredi 28 Juin 2017 - 15:11

Mise à jour :

Mercredi 28 Juin 2017 - 15:29
© ROBYN BECK / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un vol de la China Southern Airlines reliant Shanghai à Canton a été longuement retardé après qu'une femme âgée ait jeté des pièces dans le réacteur de l'avion. Elle aurait fait ce geste par superstition, pour s'assurer un vol en toute sécurité.

Les pièces de monnaies vont-elles s'ajouter à la liste des objets interdits à bord des avions? Elles ont en tout cas suffit à retarder un vol au départ de Shanghai et à destination de Canton mardi 27, et pour cause. Une passagère en avait jeté dans un réacteur de l'appareil.

Ce comportement étrange serait selon les médias locaux le fait de sa superstition. Agée de 80 ans, la passagère en question aurait en effet fait cela pour avoir de la chance et que son vol se déroule sans encombre. Elle a donc jeté neuf pièces de monnaie avant de monter dans l'appareil de la China Southern Airlines. Au moins l'une d'elle s'est logée dans un réacteur.

Malgré les prières que la vieille dame avait formulées pour éviter l'accident, un autres passager a jugé -pertinemment- que ce geste présentait plus de risques que de bénéfices pour sa sécurité et celle des autres personnes présentes à bord. Il a donc alerté le personnel de la compagnie.

Les quelque 150 passagers ont donc dû être évacués le temps qu'une opération de maintenance soit effectuée. La China Southern Airlines, a expliqué avoir mené "un examen complet du réacteur de l'avion" avant de le laisser repartir.

La vieille dame, qui voyageait en famille, a été interpellée par la police aéroportuaire, mais selon la BBC, elle ne devrait pas être poursuivie. Le vol a cependant dû être retardé de cinq heures.

S'il peut prêter à sourire, l'incident aurait pu avoir de graves conséquences s'il n'avait pas été signalé. "Le capitaine a indiqué que le métal, s'il avait été avalé par le moteur, aurait pu causer de sérieux dégâts, dont une panne", rapporte The Telegraph.

La passagère superstitieuse était âgée de 80 ans.


Commentaires

-