CHU de Nancy: mort d'un enfant de 4 ans, une surdose de médicaments pourrait avoir causé son décès

Mort suspecte

CHU de Nancy: mort d'un enfant de 4 ans, une surdose de médicaments pourrait avoir causé son décès

Publié le :

Mardi 05 Mai 2015 - 11:58

Mise à jour :

Mardi 05 Mai 2015 - 12:04
Un enfant de quatre ans est décédé vendredi 1er au CHU de Nancy (Meurthe-et-Moselle) après avoir été traité pour un problème cardiaque. Selon les premiers résultats de l'autopsie, le petit garçon aurait été victime d'un surdosage médicamenteux. Une enquête est en cours.
©CHU de Nancy/Facebook
PARTAGER :
-A +A

Son décès suscite de nombreuses interrogations. Hospitalisé au mois d'avril en raison d'un problème cardiaque, un jeune garçon âgé de 4 ans, Timéo, est décédé, vendredi 1er mai, au CHU de Nancy (Meurthe-et-Moselle) dans des circonstances qui restent floues, a révélé ce mardi L'Est Républicain. Au lendemain de sa mort, une autopsie a été réalisée afin de comprendre les causes de son décès. Selon les premiers résultats, le petit garçon aurait été victime d'un surdosage médicamenteux dans le cadre de son traitement pour son problème cardiaque. D'après RTL, la surdose se serait effectuée dans des proportions "importantes".

Afin de faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame et déterminer la cause exacte de sa mort, une enquête a été ouverte par le parquet de Nancy pour "homicide involontaire", confiée à la brigade criminelle du SRPJ de Nancy. De son côté, le procureur chargé de l'affaire a demandé à faire de nouvelles analyses scientifiques pour comprendre l'enchaînement des faits.

Dans un communiqué, le CHU de Nancy a indiqué, lundi 4, qu'il "s'associait à la douleur des parents de Timéo", rappelant qu'il se tenait prioritairement à leur disposition et à celle "de leur entourage pour répondre à leurs très légitimes interrogations". L'établissement a également rappelé qu'un "dispositif d'accompagnement leur est ouvert" avant d'ajouter: "nous mettons actuellement tout en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame et nous collaborons activement à l’enquête qui a été ouverte en relation avec les autorités compétentes".

Ce décès suspect n'est pas sans rappeler celui de Corentin, 11 ans, mort en novembre 2014 à l’hôpital-clinique Claude-Bernard de Metz. L'enfant était décédé après avoir subi une opération de l'appendicite. 

 

 

Les circonstances de la mort d'un enfant de 4 ans au CHU de Nancy restent encore floues.


Commentaires

-