Cigarettes trafiquées à "l'herbe chamanique": trois jeunes interpellés

Cigarettes trafiquées à "l'herbe chamanique": trois jeunes interpellés

Publié le 07/08/2019 à 18:49 - Mise à jour à 18:50
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Six personnes avaient été dépouillées à Roanne fin juillet après avoir été droguées via des cigarettes trafiquées. Trois individus ont été interpellés ce mercredi 7 et auraient reconnu avoir administré de "l'herbe chamanique" à leurs victimes.

Deux mineurs et un majeur ont été interpellés ce mercredi à Roanne dans le cadre de l'enquête sur les vols impliquant des cigarettes trafiquées avec un produit psychotrope qui ont eu lieu fin juillet dans la région. Au moins un autre suspect serait encore recherché.

Six personnes avaient été victimes de ce qui apparait comme une méthode pour les dépouiller, se retrouvant dans un état second après avoir fumé une cigarette qui venait de leur être offerte par des jeunes. D'apparence industrielle, elles contenaient vraisemblablement une substance très puissante, au point qu'une des victimes avait tenté d'agresser un pompier et qu'une autre avait été retrouvée en train de manger des graviers.

Voir: Alerte aux cigarettes trafiquées: plusieurs victimes droguées et dépouillées

Placés en garde à vue, les trois suspects auraient reconnu les faits, rapporte France Bleu. Un quatrième individu, celui qui aurait fourni la substance psychotrope, serait encore recherché.

La composition exacte du produit en question reste à déterminer. Les enquêteurs avaient envisagé qu'il s'agisse d'un dérivé de cannabis provoquant des effets plusieurs centaines de fois plus puissant que la marijuana classique. Les suspects auraient confirmé avoir eu recours à du "tabac chamanique" surnommé également "K2" ou "chim", une forme synthétique de cannabinoïde qui fait des ravages à Mayotte notamment.

L'enquête ouverte par le parquet de Roanne porte sur des "vols aggravés" et "l'administration de substances nuisibles", punissable de 15 ans de réclusion criminelle. La police avait alerté sur la circulation de ces cigarettes contaminées, craignant notamment qu'une victime fasse du mal à autrui ou à elle-même.

Lire aussi:

Protoxyde d'azote: derrière les ballons hilarants, la drogue et ses dangers

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les cigarettes auraient été trafiquées à "l'herbe chamanique".

Fil d'actualités Société