Cisjordanie: trois soldats israéliens attaqués, l'assaillant palestinien tué

Cisjordanie: trois soldats israéliens attaqués, l'assaillant palestinien tué

Publié le :

Lundi 01 Février 2016 - 09:26

Mise à jour :

Lundi 01 Février 2016 - 10:26
©Abed Omar Qusini/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En Cisjordanie occupée, un Palestinien a ouvert le feu sur trois soldats israéliens. Ces derniers ont été blessés et évacués vers un hôpital tandis que l'assaillant, un garde du corps d'un officiel palestinien âgé d'une trentaine d'années, a été abattu.

En Cisjordanie occupée, un Palestinien a attaqué trois soldats israéliens dimanche 31 janvier avant d'être abattu. Un homme armé a ouvert le feu près de Beit El, au nord de Jérusalem", a indiqué l'armée dans un communiqué. "Les forces (de sécurité) sur place ont riposté et abattu l'assaillant. Trois Israéliens ont été blessés et évacués vers un hôpital pour des soins d'urgence", est-il précisé.

L'assaillant Amjad Soukkari, âgé d'une trentaine d'années, aurait tiré à partir d'une voiture venant de Ramallah appartenant au gouvernement palestinien. Selon une source de sécurité palestinienne, l'homme était un garde du corps du procureur général de l'Autorité palestinienne. Les ambulances palestiniennes n'ont pas été autorisées à récupérer son corps.

Quelques heures avant l'assaut, il avait écrit sur sa page Facebook que "cela ne valait pas la peine de vivre sur cette terre aussi longtemps que l'occupation opprimera nos âmes et tue nos frères et soeurs". "Tous les jours quelqu'un meurt, je pourrais être le prochain", avait-il ajouté. D'après un site israélien d'actualités, Ynet, un ami d'Amjad Soukkari aurait laissé entendre que ce dernier était très inquiet à cause de ses dettes, note le New York Times.

Peu de temps après, les dirigeants du Hamas, le groupe islamiste qui contrôle la bande de Gaza, ont célébré l'attaque, la dernière d’une longue série d’assauts menés presque quotidiennement contre des civils et des militaires israéliens depuis la mi-septembre.

Toutefois, cette dernière a un caractère inhabituel, souligne le New York Times. En effet, "elle implique un officiel palestinien et une arme à feu". Or, "la plupart des attaques sur des Israéliens et des soldats israéliens ces quatre derniers mois ont eu lieu avec des couteaux et beaucoup ont été menées par des jeunes gens, âgés de moins de 25 ans".

Peu après cette attaque, l'armée israélienne a fait état d'une autre tentative d'assaut, en Cisjordanie occupée, où un Palestinien aurait tenté de percuter des soldats israéliens avec sa voiture.  La seule victime de cette attaque est le conducteur. Ce dernier a été blessé par balles et conduit à l'hôpital.

 

En Cisjordanie, la police israélienne fait régulièrement l'objet d'attaques.


Commentaires

-