Clermont-Ferrand: un étudiant poignardé à mort en marge d’une soirée

Clermont-Ferrand: un étudiant poignardé à mort en marge d’une soirée

Publié le :

Dimanche 22 Octobre 2017 - 17:45

Mise à jour :

Dimanche 22 Octobre 2017 - 17:48
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a tué à coups de couteau un étudiant de 21 ans dans la nuit de samedi à dimanche à Clermont-Ferrand. Il a également blessé deux de ses amis avant de prendre la fuite. Les policiers étaient toujours à sa recherche dimanche soir.

Un étudiant de 21 ans a été poignardé à mort à Clermont-Ferrand, dans la nuit de samedi 21 à ce dimanche 22. Il a été agressé par un homme qui a pris la fuite, blessant deux autres personnes aux passage.

Les circonstances du drame et les motivations de l’agresseur restaient floues quelques heures après les faits. Selon La Montagne, deux soirées se déroulaient simultanément dans l’immeuble en question, situé boulevard Cote-Blatin, en périphérie de la ville. La victime participait à l’une d’elle rassemblant une vingtaine d’étudiants, la seconde comptait une dizaine de personnes.

Pour des raisons encore inconnues, cette trentaine de convives se serait retrouvée dans la rue au pied de l’immeuble. C’est à ce moment, vers 1h30, que le drame est survenu. Un individu aurait alors agressé le jeune, lui assénant au moins un coup de couteau. Deux amis de la victime ont tenté de s’interposer, mais ils ont également été blessés. L’un d’eux a été touché à la clavicule mais ses jours ne sont pas en danger, le second a été légèrement blessé près de l’œil.

Malgré l’intervention des sapeurs-pompiers et du SMUR, le jeune homme n’a en revanche pas pu être sauvé. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale. Ceux-ci ont entrepris d’auditionner les participants aux deux soirées, mais selon les premiers éléments dévoilés, aucun d’entre eux n’aurait assisté à la scène.

Les enquêteurs devront notamment déterminer si l’agresseur faisait partie des invités d’une des deux soirées afin de l’identifier. Un second individu aurait également accompagné l’auteur des coups de couteau, sans être impliqué, et aurait également pris la fuite.    

De nombreuses zones d'ombres demeuraient quelques heures après les faits.


Commentaires

-