Colmar: deux frères s'évadent de la prison par les toits

Colmar: deux frères s'évadent de la prison par les toits

Publié le :

Lundi 30 Juillet 2018 - 12:37

Mise à jour :

Lundi 30 Juillet 2018 - 12:51
Deux détenus de la prison de Colmar se sont évadés dans la nuit de dimanche à ce lundi en fuyant par les toits. Les deux frères, âgés d'une trentaine d'années, sont activement recherchés.
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une chasse à l'homme a été lancée ce lundi 30 au matin à Colmar. Deux frères, détenus à la prison de Colmar, ont réussi à s'enfuir de la maison d'arrêt dans la nuit de dimanche à lundi. D'après Le Républicain lorrain, les deux détenus purgeaient des peines supérieures à cinq ans de prison pour des faits de vols en réunion.

Selon le quotidien la double évasion a été constatée à 6h30 dans la maison d’arrêt alsacienne. Les deux frères ont réussi à creuser le plafond de leur cellule puis à prendre la fuite par le toit de l'établissement situé dans le centre-ville de Colmar, à deux pas du palais de justice. La vétusté des locaux de la maison d'arrêt a été mise en cause par une responsable syndicale jointe par le journal: "C’est vraiment un établissement délabré. On met des rustines mais on voit bien que cela ne sert à rien. La sécurité n’y est plus assurée alors qu’on y place des individus au lourd passé judiciaire. Il faut arrêter de mettre dans cette maison d’arrêt des individus dangereux".

Les équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) ont été déployées sur place pour tenter de mettre la main sur les fuyards. Une enquête a également été ouverte par le parquet de Colmar.

Une évasion similaire avait déjà eu lieu dans cet établissement en 2013: trois détenus partageant la même cellule avaient réussi à creuser deux trous pour s'enfuir. Actuellement, 166 personnes sont détenues dans cette prison qui ne dispose que de 120 places. 

Voir - La traque de Redoine Faïd continue, Belloubet défend le choix de la prison

Ce fait divers intervient alors que le débat sur la sécurité des prisons françaises avait été relancé après la spectaculaire évasion de Redoine Faïd le 1er juillet dernier. Le braqueur s'était fait la belle, aidé par un commando armé qui avait pris en otage un pilote d'hélicoptère. Deux hommes, équipés de fusils d'assaut de type kalachnikov et de disqueuses, avaient sauté de l'appareil qui survolait la cour d'honneur du centre pénitentiaire de Réau, près de Melun. Après avoir scié plusieurs portes et lâché des fumigènes, ils avaient récupéré leur complice au parloir et avaient pris la fuite en hélicoptère.

Lire:

Evasion de Redoine Faïd: le commando aurait projeté un braquage 

En quelques minutes, l'évasion bien préparée de Redoine Faïd

Nouvelle évasion spectaculaire du braqueur Redoine Faïd en hélicoptère

Deux frères sont parvenus à fuir la prison de Colmar dans la nuit de dimanche à ce lundi.


Commentaires

-