Colmar: il écrase le fils de sa compagne avec sa voiture, la piste criminelle privilégiée par l'enquête

Colmar: il écrase le fils de sa compagne avec sa voiture, la piste criminelle privilégiée par l'enquête

Publié le :

Mardi 09 Janvier 2018 - 07:00

Mise à jour :

Mardi 09 Janvier 2018 - 07:01
Dimanche, peu après minuit, un homme a écrasé avec son Opel Corsa le fils de sa compagne, âgé de 19 ans. La victime est décédée à son arrivée à l'hôpital. Le conducteur a été mis en examen pour homicide volontaire.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les faits ne sont pas encore connus avec exactitude mais la piste privilégiée semble celle de l'acte volontaire. Un homme de 47 ans est en effet soupçonné d'avoir tué le fils de sa compagne en l'écrasant délibérément avec sa voiture, devant des témoins.

Les faits se sont déroulés dimanche 7 à Colmar dans le département du Haut-Rhin. Il était environ 0h45 que la tragédie s'est nouée. Une Opel Corsa percute en effet un jeune homme de 19 ans en pleine rue, avant de tenter de prendre la fuite. Mais le corps de la malheureuse victime, coincée sous l'essieu, bloque la tentative du conducteur de s'échapper. Des passants vont même violemment le prendre à partie avant l'arrivée des forces de l'ordre et des secours.

Ces derniers vont tout faire pour tenter de sauver le jeune homme, et parviendront même à le ranimer. Mais la victime décédera quelques minutes plus tard à son arrivée à l'hôpital. La piste accidentelle va rapidement être écartée par les enquêteures. Des témoins auraient rapporté en effet que la voiture était passée une première fois devant la victime avant de faire demi-tour et de l'écraser. En outre, aucune trace de freinage ou d'évitement n'a été relevée par l'investigation.

Lire aussi: Morbihan: un automobiliste écrase son chien, le jeune chasseur lui tire dessus de colère

Un mobile peut aussi être retenu: le quadragénaire s'était rendu dans la soirée à la fête d'anniversaire de la mère de sa compagne, une réception à laquelle il n'était pas invité. Là, il aurait accusé la mère de la victime d'adultère et serait brusquement parti au volant de sa voiture. Le suspect est en outre déjà connu des services de police.

En garde à vue, il a nié avoir voulu percuter volontairement le fils de celle qui partageait sa vie. Il a malgré tout été mis en examen pour homicide volontaire.

L'homme a été mis en examen pour homicide, l'enquête pensant qu'il a délibérément écrasé la victime.


Commentaires

-