Colombes: la mairie contre le frigo solidaire d'un magasin halal

Différent judiciaire

Colombes: la mairie contre le frigo solidaire d'un magasin halal

Publié le :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 10:52

Mise à jour :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 11:00
La mairie de Colombes a demandé à la gérante d'un commerce halal de retirer son frigo solidaire. Taous Bacha, propriétaire du magasin Halfresh, a dénoncé cette interdiction et pointé du doigt un ancien différent avec la municipalité.
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La mairie de Colombes a demandé à Taous Bacha, gérante d'un commerce halal, de retirer le "frigo solidaire" placé devant son magasin.

"J'ai ce sentiment un peu profond que le problème c'est que mon commerce propose des produits halal", a-t-elle dénoncé mardi 10 dans les colonnes du Parisien.

Selon la commerçante, ce refus de la mairie face à cette initiative solidaire est dû à un accrochage avec la municipalité.

A voir aussi: Une épicerie halal risque de fermer car elle ne vend ni alcool ni porc

"J’ai un antécédent judiciaire avec la municipalité: il y a trois ans, j’ai voulu ouvrir mon commerce et la municipalité a refusé de me donner une autorisation pour les travaux au motif que mon commerce ne correspondait pas à la mixité sociale du secteur. Concrètement, après entretien avec la mairie, le problème c’est que je ne vendais pas de porc et pas d’alcool dans mon commerce. Cela a terminé en justice et j’ai gagné", a-t-elle expliqué.

Après la présentation de son projet de mise en place d'un frigo solidaire, Taous Bacha n'a jamais eu de réponse de la mairie. Elle a donc tout de même décidé d'installer ce frigo à destination des personnes les plus démunies.

Un mois après l'installation, la gérante du magasin Halfresh a "eu le passage de la police municipale, envoyée par la mairie, pour le retrait du frigo solidaire, au motif (qu'elle) utilisait la voie publique sans autorisation".

La mairie de Colombes a justifié cette décision, et cet enlèvement, par des plaintes des riverains. Le syndic lui a en effet fait savoir  que deux voisins s'étaient plaint des "nuisances" que provoquait le frigo, qui n'est pas réservé aux produits halal.

"Ils ont été incapables d’argumenter quel type de nuisance il crée. Moi je suis là toute la journée, de 9h30 jusqu’à 21h, et je n’ai jamais constaté de nuisance, que ce soit des attroupements ou des nuisances sonores", a regretté la commerçante.

Le dispositif des frigos solidaires est à destination des plus démunis. Les personnes sont invitées à y déposer des aliments encore consommables au lieu de les jeter.

La mairie de Colombes a interdit la mis en place d'un frigo solidaire face à un magasin halal.

Commentaires

-