Convoi de fonds braqué en Suisse: le convoyeur, sa fille et un autre suspect en garde à vue

Convoi de fonds braqué en Suisse: le convoyeur, sa fille et un autre suspect en garde à vue

Publié le :

Mardi 13 Février 2018 - 11:35

Mise à jour :

Mardi 13 Février 2018 - 11:50
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plus de 15 millions de francs suisses ont été dérobés jeudi lors du braquage d'un fourgon blindé d'un convoi de fonds. Le convoyeur et son collègue avaient remis le butin à des malfaiteurs, qui avaient kidnappé, selon leurs dires, la fille de l'un d'eux. Sauf que les trois protagonistes ont été placés en garde à vue.

L'affaire était si rocambolesque qu'elle ressemblait à s'y méprendre à un scénario d'une bonne série télé américaine. Un nouveau rebondissement ce mardi 13 ne fait qu'appuyer cette impression. Jeudi 8, un convoyeur de fonds et son collègue ont remis le contenu de leur fourgon blindé à des malfaiteurs en Suisse. Un butin de plus de 15 millions de francs suisses qui était, selon les premiers témoignages de ces deux personnes, une rançon.

Car quelques heures plus tôt, à Lyon, une jeune femme de 22 ans a été kidnappée par deux faux plombiers. Il s'agit de la fille du convoyeur de fonds, qui a lui-même reçu un message sur son portable alors qu'il effectuait justement sa tournée au volant du fourgon blindé. Une fois l'argent remis aux kidnappeurs, la jeune femme a été libérée à Tramoyes dans l'Ain.

Elle a raconté avoir été détenue dans le véhicule de ses ravisseurs le temps que son père remette l'argent à leurs complices de l'autre côté de la frontière.

Voir aussi: pour payer la rançon de sa fille, un convoyeur de fonds détourne des millions de francs suisses

Mais ce récit rocambolesque pourrait bien avoir été monté de toutes pièces. Selon une information de TF1 et LCI, le convoyeur, sa fille et le collègue de son père ont été placés en garde à vue et étaient ce mardi matin entendus par les enquêteurs de la police judiciaire lyonnaise.

Après avoir entendu la version des faits des trois victimes, les enquêteurs avaient en effet pointé du doigt plusieurs zones d'ombre, leur faisant penser à une arnaque de grande ampleur.

Ils cherchent désormais à faire la lumière sur toute cette affaire. Pour ce qui est du butin, il est toujours dans la nature, comme les cinq braqueurs et ravisseurs qui ont soi-disant fait le coup.

Le convoyeur de fonds, sa fille soi-disant kidnappée, et un autre suspect ont été placés en garde à vue.


Commentaires

-