Corbeil-Essonnes: le patron du bar abattu de quatre balles à bout portant devant sa femme

Corbeil-Essonnes: le patron du bar abattu de quatre balles à bout portant devant sa femme

Publié le :

Jeudi 15 Septembre 2016 - 07:58

Mise à jour :

Jeudi 15 Septembre 2016 - 08:02
A deux pas de la mairie de Corbeil-Essonnes, le gérant d'un bar a été assassiné mardi soir devant son épouse. Le principal suspect est un habitué des lieux, qui était, en outre, un proche de la victime.
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C’est un drame brutal aux motifs encore flou qui s’est déroulé ce mardi 13, dans la soirée, dans un bar proche de la mairie de Corbeil-Essonnes, une commune au sud-est de Paris. C’est en effet dans son établissement que le gérant, Ezzedine, 40 ans, a été abattu sous les yeux de sa femme, de quatre balles tirées à bout portant. Le suspect, reconnu par l’épouse de la victime, était décrit comme étant "son ami" et vit dans une chambre jouxtant le bar.

L’homme serait en effet rentré vers 20h30 dans l’établissement, cachant sur lui une arme à feu, laissant entendre la préméditation. Une altercation aurait éclaté entre les deux hommes, qui se serait transformée en empoignade avant que l’agresseur ne dégaine son arme et fasse feu sur le gérant de l’établissement. Qautre balles, dans la tête et le thorax, n’ont laissé aucune chance à la victime. Le motif de l’altercation, et donc du meurtre n’est pas connue avec exactitude. Selon des témoignages recueillis par la presse locale, les deux hommes étaient très proches, le patron de l’établissement fournissant même parfois à l'auteur présumé des jeux à gratter, qu’il vendait dans son bar, sans demander de paiement.

Des images de caméras de vidéosurveillance, recueillies par la police municipale, ont pu identifier l’auteur présumé sortant du bar et se réfugiant ensuite dans un bâtiment situé non loin des lieux du crime. Les hommes de la BRI vont rapidement encercler les lieux et boucler le quartier. Ce sera malheureusement insuffisant pour arrêter l’homme qui parviendra à échapper aux forces de l’ordre. L’auteur du meurtre est donc toujours en fuite. L’enquête a été confiée à la police judiciare de Versailles.  

Ce meurtre ne présente aucun lien avec la fusillade survenue la même soirée dans un autre quartier de Corbeil-Essonnes, lors de laquelle un jeune homme de 19 ans, a été gravement blessé, avec un pronostic vital engagé.

 

Les faits se sont déroulés dans un établissement à deux pas de la mairie de Corbeil-Essonnes.


Commentaires

-