Corse: un papi violeur condamné à 12 ans de prison pour des sévices sexuels sur sa petite-fille

Corse: un papi violeur condamné à 12 ans de prison pour des sévices sexuels sur sa petite-fille

Publié le :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:04

Mise à jour :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:14
Un homme de 77 ans a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle lundi, à Ajaccio, en Corse, pour des viols incestueux sur sa petite-fille de 9 ans. Les sévices répétés avaient lieu quand l'enfant et son grand-père regardaient la télévision ensemble.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un grand-père de 77 ans a été condamné lundi 20, à Ajaccio en Corse, à 12 ans de réclusion criminelle (avec une période de sûreté de deux-tiers) pour des viols et sévices sexuels répétés sur sa petite-fille, pendant six mois, alors qu'elle était âgée de neuf ans en 2008.

A l'issue de procès à huis clos, l'avocate du prévenu a déclaré qu'il n'excluait pas de faire appel de cette condamnation, comme l'a expliqué Corse-Matin, qui a rapporté ces faits atroces.

Lire aussi: Homme acquitté après le viol d'une enfant de 11 ans: Osez le féminisme s'insurge contre le verdict

L'individu, ancien motard de la police à Paris, descendu vivre sur Ajaccio avec sa femme à la retraite, est père de cinq enfants et grand-père de onze petits-enfants. Une seule de ses petites-filles, qui a un temps habité avec ses grands-parents et sa mère après le divorce de ses parents, a toutefois porté plainte en janvier 2015 (près de sept ans après les faits).

C'est le père de la jeune fille qui l'a incité à porter plainte, lorsqu'il a découvert le calvaire qu'elle avait subi en tombant sur son journal intime, alors qu'elle était retournée vivre avec lui sur Paris.

Toujours selon Corse-Matin, le grand-père avait pris l'habitude de regarder la télévision avec sa petite-fille lorsqu'elle dormait sous le même toit que lui. C'est lors de ces moments qu'il aurait abusé sexuellement de l'enfant, y compris lorsque la grand-mère et la mère de la petite victime étaient présentes (mais n'avaient jamais soupçonné ce qu'il se passait).

Le papi violeur a écopé de 12 ans de prison, avec une période de sûreté des deux tiers, pour avoir violé sa petite-fille de 9 ans.


Commentaires

-