Corse: un avocat blessé par balles dans sa voiture

Corse: un avocat blessé par balles dans sa voiture

Publié le :

Vendredi 30 Octobre 2015 - 07:46

Mise à jour :

Vendredi 30 Octobre 2015 - 07:49
©Jean-Pierre Belzit/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'avocat Jean-Michel Mariaggi a été blessé après avoir été visé par des tirs, jeudi 29, alors qu'il se trouvait en voiture pour rentrer chez lui. Touché sérieusement au bras, son pronostic vital n'est pas engagé.

Il a été la cible d'une tentative d'assassinat. Jean-Michel Mariaggi, une figure du barreau en Corse, a été blessé jeudi 29 par balles dans son véhicule près d'Ajaccio. Les faits se sont déroulés peu après 19 heures. Alors qu'il conduisait son 4x4 Volvo sur une route nationale pour rentrer chez lui à Ucciani, l'avocat a été visé par les occupants d'une voiture qui l'a dépassé. Atteint de plusieurs décharges de fusil de chasse, la victime a été sérieuse touchée à l'avant-bras. Ses agresseurs, eux, ont pris la fuite.

Témoin de la scène, un automobiliste qui roulait derrière lui a porté les premiers secours et alerté la gendarmerie. L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années et dont le pronostic vital n'est pas engagé, a donc été rapidement pris en charge par les pompiers. Il a été évacué vers le centre hospitalier d'Ajaccio où il a été opéré en urgence.

Selon le procureur de la République d'Ajaccio Eric Bouillard, "il est beaucoup trop tôt pour tirer des axes d'enquête et aucune hypothèse ne peut être écartée". "Le mode opératoire rappelle malheureusement d'autres faits funestes", a-t-il encore commenté faisant notamment référence à l'assassinat en octobre 2012 de l'ancien bâtonnier d'Ajaccio Antoine Sollacaro. Ce proche de l'ex-nationaliste Alain Orsoni avait été tué de plusieurs balles alors qu'il se trouvait à bord de sa voiture dans une station-service du centre d'Ajaccio. Afin d'éclaircir les zones d'ombre de cette nouvelle affaire, l'enquête a été confiée à la PJ et à la section de recherches de la gendarmerie d'Ajaccio en co-saisine.

Habitué des procès médiatiques, Jean-Michel Mariaggi, qui a notamment défendu des proches de la bande dite du Petit Bar et de l'ex-nationaliste Yves Manunta, est intervenu dans de nombreuses affaires sensibles. Le pénaliste avait d'ailleurs été visé par des menaces de mort en 2013 mais avait, à l'époque, refusé toute protection policière.

L'une de ses dossiers les plus médiatiques: celui du jeune Andy qui avait tué en 2009, à l'âge de 16 ans, toute sa famille en Corse. Le jeune homme avait d'ailleurs été jugé irresponsable par la cour d'assises d'appel des mineurs des Bouches-du-Rhône, comme en première instance.

 

Un avocat proche des milieux nationalistes a été blessé par balles dans sa voiture près d'Ajaccio.

Commentaires

-