Côtes-d'Armor: un élève d'un internat de Dinan retrouvé mort dans sa chambre, le mystère plane sur les causes du décès

Côtes-d'Armor: un élève d'un internat de Dinan retrouvé mort dans sa chambre, le mystère plane sur les causes du décès

Publié le :

Vendredi 03 Mars 2017 - 07:59

Mise à jour :

Vendredi 03 Mars 2017 - 08:05
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adolescent interne au lycée de la Fontaine des Eaux à Dinan a été retrouvé mort jeudi matin, dans sa chambre. L'enquête n'a pas encore défini les causes du décès. Une autopsie a démontré l'absence de violence extérieure sur le corps de la victime.

Que s'est-il passé dans la chambre du lycéen de l'internat du lycée de la Fontaine des Eaux à Dinan, dans le département des Côtes d'Armor? Jeudi 2 en effet, un élève âgé de 16 ans a été retrouvé gisant mort dans son lit, sans qu'aucune explication ne vienne, pour l'instant, éclairer les raisons de cette tragédie.

C'est à l'heure du réveil collectif que le drame s'est noué. Deux des trois élèves qui partagent la chambre sortent de leur lit. Ils constatent que le troisième élève qui partage la pièce ne se réveille pas. Les pompiers et les médecins du SMUR arrivent rapidement sur les lieux mais il n'y a rien à faire. C'est avec stupeur que tout le monde réalise l'incompréhensible: l'adolescent de 16 ans, scolarisé en classe de 1re S, est mort dans la nuit.

Les causes du décès sont mystérieuses. Une enquête a évidemment été ouverte, mais 24 heures après les faits elle n'a pas encore pu faire la lumière sur ce qui a provoqué le décès du garçon. Une autopsie a été pratiquée. Elle a mis à jour une certitude: la victime n'a subi aucune violence, et à ce stade des investigations, toute intervention d'un tiers est écartée. Il faudra par contre attendre plusieurs semaines pour obtenir les résultats des analyses toxicologiques qui ont été pratiquées, afin de voir si c'est une substance quelconque qui a pu tuer l'adolescent.

L'annonce du décès a provoqué un vif émoi parmi les élèves et le personnel enseignant du lycée. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place.

L'internat a été fermé jeudi soir et selon une information de la presse locale, les chambres et les bagages ont été mis sous scellés. L'hebdomadaire Le Petit Bleu des Côtes d'Armor annonce que la réouverture est prévue pour la semaine prochaine mais que la chambre où s'est produite le drame sera définitivement fermée.

L'élève a été retrouvé mort dans sa chambre de l'internat, à l'heure du réveil.


Commentaires

-