Côtes-d'Armor: jugé pour avoir tué sa femme et sa mère à coups de marteau

Côtes-d'Armor: jugé pour avoir tué sa femme et sa mère à coups de marteau

Publié le :

Mercredi 15 Mai 2019 - 12:54

Mise à jour :

Mercredi 15 Mai 2019 - 12:59
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un ancien ingénieur comparaît depuis mardi 14 devant la cour d'assises des Côtes-d'Armor. En 2014, il a tué sa femme puis sa mère à coups de marteau. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

C'est le procès d'un ancien ingénieur au parcours professionnel brillant et à la vie tranquille, du moins jusqu'au drame, qui a débute mardi 14 devant la cour d'assises des Côtes-d'Armor. En 2014, l'homme est accusé d'avoir tué sa femme puis sa mère dans des conditions particulièrement atroces.

Les faits remontent au 5 août 2014. Ce jour là, ce retraité s'est présenté seul au commissariat de Lannion et s'est accusé des meurtres des deux femmes, survenus la veille.

Le premier aurait eu lieu lors d'une dispute conjugale. Ivre de rage, l'homme a expliqué avoir frappé sa femme à coups de rouleau à pâtisserie avant de l'achever à coups de marteau.

A voir aussi: Harcelé, un lycéen frappe un camarade avec un marteau en classe

Après avoir soigneusement nettoyé son arme puis s'être changé, l'homme s'est rendu chez sa mère qui habitait à une vingtaine de minutes en voiture de son domicile.

Là, il a aussi tué sa mère à coups de marteau d'après Le Télégramme.

L'ancien ingénieur est placé en détention provisoire depuis cinq ans à la maison d'arrêt de Saint-Brieuc. Le sexagénaire, qui est d'ailleurs défendu par Eric Dupont-Moretti, risque la prison à perpétuité.

Le verdict du tribunal sera rendu vendredi 17.

A lire aussi:

A 17 ans, il est séquestré, brûlé et frappé avec un marteau par un "Gilet jaune"

Un homme accusé d'avoir tué sa femme et sa mère à coups de marteau est jugé jusqu'à vendredi.


Commentaires

-