Ferrières-en-Brie: des fuyards jettent une caisse de vodka sur des policiers pour tenter de les semer

Ferrières-en-Brie: des fuyards jettent une caisse de vodka sur des policiers pour tenter de les semer

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 19:57

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 19:58
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quatre individus qui venaient de dérober plusieurs caisses de bouteille de vodka à un chauffeur routier ont été pris en chasse mardi, par la police, sur l'autoroute de Ferrières-en-Brie en Seine-et-Marne. Pour tenter de s'en sortir, ils ont voulu provoquer un accident en jetant une caisse d'alcool sur la voiture des policiers. Ça n'a pas fonctionné.

Une course poursuite entre quatre malfaiteurs et la police aurait pu mal tourner en Seine-et-Marne. Tard dans la nuit de mardi 28, des policiers de la brigade anti criminalité ont pris en chasse quatre individus, qui roulaient à contre-sens sur l'autoroute de Ferrières-en-Brie dans deux voitures différentes. Ils venaient de dérober plusieurs caisses de bouteilles de vodka à un chauffeur routier qui s'était assoupi sur une aire de l'autoroute A4 selon Ouest-France.

Prévenue rapidement, la police a pu se rendre très vite sur les lieux pour stopper les quatre hommes. Dans leur fuite, ces derniers ont tenté le tout pour le tout en jetant une caisse d'alcool sur la voiture des policiers qui les poursuivaient, dans le but de provoquer un accident et de s'en sortir. Mais ce subterfuge n'a fonctionné qu'à moitié puisque si deux individus sont passés entre les mailles du filet (et courent toujours), les deux autres, qui étaient donc dans une seconde voiture, ont été arrêtés.

Pendant leur garde à vue, les deux interpellés âgés de 20 ans, pris sur la main dans le sac, n'ont pu que reconnaître les faits. Faits pour lesquels ils étaient d'ailleurs déjà connus des services de police. Emmanuel Dupic, procureur adjoint de Meaux, a estimé avoir "affaire à une équipe spécialisée dans les vols de fret". Une information judiciaire a été ouverte pour défaut de permis, refus d'obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d'autrui et vol de fret. Les deux individus interpellés devaient par ailleurs être placés en détention provisoire ce mercredi 1.

Les policiers de la brigade anti criminalité ont pu arrêter et mettre en garde à vue deux des quatre malfaiteurs.

Commentaires

-