Le crâne fracassé par le violeur de sa mère, un ado meurt après une longue agonie

Le crâne fracassé par le violeur de sa mère, un ado meurt après une longue agonie

Publié le :

Lundi 10 Décembre 2018 - 11:50

Mise à jour :

Lundi 10 Décembre 2018 - 12:00
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un adolescent de 16 ans, devenu un héros pour avoir tenté de sauver sa mère de son violeur, est décédé mardi en Russie après 19 mois dans un état particulièrement grave. L'agresseur, déjà condamné, lui avait enfoncé le crâne avec un haltère.

Vanya Krapivin, un adolescent à la fois héros et martyre en Russie , est décédé début décembre, 19 mois après avoir eu le crâne fracassé par l'homme qui tentait de violer sa mère, et qu'il a voulu stopper.

Le garçon avait 15 ans le jour où, en rentrant chez lui, il était tombé sur Roman Pronin, un voisin d'une trentaine d'années déjà condamné pour meurtre, qui tentait de violer sa mère sous la menace d'un couteau. Il s'était alors emparé d'un haltère de 3kg pour frapper l'agresseur. Mais celui-ci lui avait arraché l'objet et s'en était servi pour enfoncer le crâne de l'adolescent.

Vanya avait été retrouvé dans un état grave de même que sa mère, poignardée à 27 reprises, mais qui doit sa survie à l'intervention et au sacrifice de son fils. Elle n'a cependant pas été capable de le voir que deux fois après le drame. Auprès des médias locaux elle a expliqué qu'elle se sentait trop coupable pour cela et a admis avoir sombré dans l'alcoolisme.

Voir: Battue, mordue et violée par son mari, elle est sauvée par sa fille de 6 ans

L'adolescent est resté dans le coma pendant neuf mois. Les coups reçus lui ont laissé d'importantes séquelles, notamment une importante difformité du crâne, au point que les médecins n'ont eu d'autres choix que de pratiquer une ablation partielle du cerveau. Cloué dans un lit d'hôpital ou un fauteuil roulant, il ne montrait que des signes très limités de conscience.

Un important appel aux dons avait été lancé suite à l'émoi provoqué par cette affaire et avait notamment permis la fixation de plaque de titane sur le crâne de Vanya, ainsi que son opération par un spécialiste.

Mais Vanya a contracté une grippe en octobre et son état très fragile s'est détérioré jusqu'à son décès mardi 4. En détention pour double tentative de meurtre, l'agresseur de la mère et de son enfant va désormais être poursuivi pour meurtre.

Lire aussi:

Un homme poignardé alors qu'il voulait empêcher le viol d'une fillette

Nord: il sauve, au péril de sa vie, une femme qui se faisait tirer dessus

L'adolescent avait eu le crâne fracassé par le violeur de sa mère à coups d'haltère.


Commentaires

-