Crash A321 en Egypte: les boîtes noires accréditent la thèse de l'attentat

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 novembre 2015 - 18:43
Image
Les débris de l'A321 dans le désert du Sinaï.
Crédits
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
Les boîtes noires du vol A321 accréditent la thèse de l'attentat.
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
La thèse de l'attentat concernant le crash de l'Airbus A321 russe dans le Sinaï se précise. Les boîtes noires de l'appareil ont permis d'entendre distinctement le bruit d'une explosion durant le vol.

Alors que l'administration russe a pris la décision ce vendredi 6 de suspendre les vols des compagnies aériennes russes vers l'Egypte, l'analyse des boîtes noires de l'appareil aurait également pris fin. Un expert égyptien a accrédité la thèse de l'attentat pour justifier le crash de l'A321 de la compagnie Metrojet dans le Sinaï égyptien. "Ce n'est pas un problème de sécurité des vols, mais de sûreté", a-t-il résumé. La "sécurité" des vols met en cause le pilotage par l'équipage ou les problèmes techniques de l'avion, la "sûreté" désigne une action extérieure amenant la destruction de l'appareil. Les boîtes noires de l'appareil ont permis d'entendre distinctement le bruit d'une explosion durant le vol.

Jusqu'à présent, l'Etat égyptien s'était refusé à considérer le crash de l'Airbus russe comme une action terroriste, décrivant même les multiples revendications de l'Etat islamique et de sa branche active dans le Sinaï comme des "provocations ayant pour vocation à déstabiliser l'Etat égyptien".

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné vendredi la suspension des vols des compagnies aériennes russes vers l'Egypte, sur recommandation de ses services secrets. Une interdiction qui durera "jusqu'à ce que nous puissions établir les vraies raisons de ce qui s'est passé", a expliqué le chef des services secrets, cité par la télévision russe.

Une décision similaire avait été prise mercredi par les autorités britanniques, qui ont suspendu tous les vols entre Charm el-Cheikh (ville de décollage de l'avion) et le Royaume-Uni. Ce vendredi, Londres a par ailleurs commencé à évacuer ses ressortissants sur place. Huit avions transportant des touristes britanniques devaient décoller dans la journée du Sinaï. Illustrant la nervosité des compagnies aériennes, la néerlandaise KLM a interdit "par précaution" les bagages en soute sur son vol Le Caire-Amsterdam. La compagnie Easyjet a également annulé tous ses vols à destination de l'Egypte.

L'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet, qui devait assurer la liaison entre la cité balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh et la ville russe de Saint-Pétersbourg, s'est écrasé samedi 31 octobre dans le désert du Sinaï 23 minutes après son décollage. Les 217 passagers, la plupart originaires de Saint-Pétersbourg, et les 7 membres d'équipage sont morts dans la catastrophe.

 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
L'Etat islamique a revendiqué une nouvelle fois être à l'origine du crash de l'A321 dans le Sinaï.
Daech revendique en vidéo le crash de l'A321 russe dans le Sinaï
L’organisation djihadiste Etat islamique a publié mardi 3 novembre au soir une vidéo dans laquelle elle affirme pour la deuxième fois être à l’origine du crash, samedi...
04 novembre 2015 - 19:49
Politique
Image
Crash A321 Egypte Russie Débris
Crash en Egypte: sans doute une bombe, selon Londres et Washington
Les services de renseignement britanniques et américains sont de plus en plus persuadés qu'une bombe est à l'origine du crash de l'Airbus russe dans le désert du Sinaï...
05 novembre 2015 - 08:51
Société
Image
crash A321
Crash en Egypte: la thèse de l'explosion de l'appareil se précise
Trois jours après le crash d'un Airbus d’une compagnie russe dans le Sinaï égyptien, et alors que l'enquête ne fait que commencer, de plus en plus d’éléments rendent p...
03 novembre 2015 - 21:30
Société