Crash de l'A-321 en Egypte: les renseignements américains prudents sur la piste terroriste

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 03 novembre 2015 - 13:09
Image
Les débris de l'A321 dans le désert du Sinaï.
Crédits
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
La disposition des débris de l'appareil suppose une explosion en plein vol.
©Mohamed Abd El Ghany/Reuters
Le directeur des renseignements américains a jugé lundi que rien ne confirmait la piste terroriste "pour l'instant" dans le crash de l'A-321 survenu samedi 31 en Egypte. L'Etat islamique dit être à l'origine du drame et la compagnie aérienne russe parle d'une "action extérieure".

Le mystère demeure sur les causes du crash de l'Airbus A-321 de la compagnie russe Metrojet dans le désert du Sinaï samedi 31. Le drame, qui a coûté la vie aux 217 passagers et sept membres d'équipage, a été revendiqué par les terroristes de l'Etat islamique, un scénario que repoussent les autorités russes et sur lequel les renseignements américains émettent des réserves.

Lundi 2, le directeur du renseignement américain, James Clapper, a indiqué qu'il n'y avait "pas de signe pour l'instant" qui permette de conclure à une action terroriste. Il reste toutefois prudent dans ses déclarations, rappelant également que cette théorie ne peut être totalement exclue. "Une fois que les boîtes noires seront analysées (...) peut-être pourrons-nous en savoir plus", a-t-il précisé.

Les renseignements américains doutent notamment que l'Etat islamique (Daech) ait les moyens matériels d'abattre un avion commercial depuis le sol. La répartition des débris sur une vingtaine de kilomètres carrés suppose en effet que l'avion a explosé en plein vol. Seul un missile sol-air d'une portée conséquente aurait alors pu l'abattre.

Outre les doutes sur le fait que des membres de l'Etat islamique en aient à leur disposition, un tel tir aurait probablement été repéré par les militaires égyptiens ou israéliens. Cependant, il reste possible en l'état actuel de l'enquête qu'une bombe ait été placée à bord ou que l'appareil ait été saboté. La thèse du problème technique ne peut être écartée mais une explosion accidentelle en plein vol est un cas très rare.

La compagnie aérienne a d'ailleurs déjà réfuté cette possibilité. Selon les dirigeants de Metrojet,"l'avion était en excellent état technique. (...) Nous excluons une défaillance technique ou une erreur de pilotage. La seule cause possible est une action extérieure".

 

 

À LIRE AUSSI

Image
crash A321
Crash de l'A321 en Egypte: les débris localisés et les secours envoyés
Un Airbus A321 de la compagnie russe Kogalymavia, s’est écrasé dans les montagnes du Sinaï ce samedi matin. L'information a été confirmée par le bureau du Premier mini...
31 octobre 2015 - 13:46
Société
Image
crash 321 hommages en Russie
Crash de l'A321 en Egypte: ce que l'on sait
Au lendemain du crash d'un A321 dans le Sinaï d'Egypte, des enquêteurs internationaux tentent de déterminer si l'Etat islamique est impliqué dans l'accident aérien. Se...
01 novembre 2015 - 17:52
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine