Cristiano Ronaldo accusé de viol, la police américaine réclame son ADN

Cristiano Ronaldo accusé de viol, la police américaine réclame son ADN

Publié le :

Vendredi 11 Janvier 2019 - 07:31

Mise à jour :

Vendredi 11 Janvier 2019 - 07:31
Cristiano Ronaldo est impliqué dans une affaire de viol. Une jeune Américaine l'accuse de l'avoir sodomisée de force en juin 2009 à Las Vegas. La police en charge de l'enquête a réclamé l'ADN du footballeur à son club, la Juventus. L'avocat de CR7, qui a confirmé l'information jeudi, ne s'est pas alarmé de cette démarche judiciaire.
© Isabella BONOTTO / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'affaire de viol dans laquelle Cristiano Ronaldo est impliqué est loin d'être bouclée. La presse américaine a révélé jeudi 10 que la police de Las Vegas avait réclamé un échantillon ADN de l'attaquant de la Juventus, pour le comparer à celui retrouvé sur une robe de la victime présumée, aujourd'hui âgée de 34 ans.

Les autorités américaines ont confirmé cette information, tout comme Maître Peter Christianen, qui assure la défense de Cristiano Ronaldo dans cette affaire.

L'ancien attaquant du Real Madrid est accusé d'avoir sodomisé de force Kathryn Mayorga, dans sa chambre d'hôtel à Las Vegas en 2009, juste après une soirée en boîte de nuit durant laquelle il avait fêté son transfert dans le club espagnol.

La jeune femme a déclaré avoir été contrainte de signer un contrat de 375.000 dollars (environ 325.000 euros) contre son silence sur le sujet. Mais elle a finalement porté plainte.

Lire aussi: accusation de viol - "Bien sûr que cette histoire interfère dans ma vie", dit Ronaldo

En octobre dernier, Cristiano Ronaldo avait réagi à ces accusations et assuré que ce qui s'était passé entre lui et cette femme était "complètement consenti". Dans sa déclaration, il avait aussi déclaré que pour lui le viol était "un crime abominable".

Concernant l'échantillon ADN réclamé, l'avocat du footballeur ne s'est pas alarmé, déclarant la procédure comme "classique". Dans un communiqué de presse, il a ainsi expliqué: "Monsieur Ronaldo a toujours affirmé, comme c'est encore le cas aujourd'hui, que ce qui s'est passé à Las Vegas en 2009 était de nature consensuelle. Donc il ne serait pas surprenant que de l'ADN soit présent et que la police effectue cette demande plutôt banale dans le cadre de son enquête".

Et aussi:

Cristiano Ronaldo accusé de viol: Rocco Siffredi prend sa défense

Ronaldo accusé de viol: la Juventus perd près de 10% à la Bourse de Milan

Cristiano Ronaldo: plus qu'une star du foot, une firme mondiale

Cristiano Ronaldo est accusé de viol par une jeune Américaine rencontrée en boîte de nuit en 2009, au moment de son transfert au Real Madrid.


Commentaires

-