Dallas: des hackers piratent les sirènes d'alarme de la ville et les font hurler déclenchant la panique (vidéo)

Dallas: des hackers piratent les sirènes d'alarme de la ville et les font hurler déclenchant la panique (vidéo)

Publié le :

Lundi 10 Avril 2017 - 13:18

Mise à jour :

Lundi 10 Avril 2017 - 13:19
©Kacper Pempel/Reuters.
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des pirates informatique ont réussi à pénétrer dans le système de gestion des sirènes d'alarme de Dallas (Texas) dans la nuit de vendredi à samedi. Ils les ont déclenchées face à des autorités impuissantes, jetant l'effroi sur la ville.

C'est un moment d'angoisse qu'ont vécu dans la nuit de vendredi 7 à samedi 8 les habitants de Dallas, dans l'Etat du Texas aux Etats-Unis. Des pirates informatiques, qui n'ont pas encore été identifiés, ont réussi à prendre le contrôle… de l'ensemble du système de sirènes d'alarme de la ville. Et ils leur ont ordonné de sonner à tue-tête sans que les autorités municipales ne puissent faire quoi que ce soit. Une action malveillante qui a plongé Dallas dans l'angoisse.

On imagine l'effroi des habitants des la troisième plus grande ville du Texas quand on réalise que ce ne sont pas moins de 156 sirènes qui ont hurlé dans la nuit. Le vacarme a duré plus d'une heure et demie. Selon les médias américains, c'est précisément de 23h40 à 1h20, sans interruption, que le son glaçant des alarmes a réveillé les habitants.

 

Corollaire prévisible, les services d'urgences ont été débordés par des appels inquiets, plusieurs milliers pendant l'intervalle, d'habitants qui contactaient, paniqués, le fameux "911" pour comprendre ce qui s'abattait sur leur ville.

La réponse de la municipalité face au piratage a en outre été longue à se mettre en place, d'où la durée de l'épisode. En effet, même si le fait que toutes les sirènes sonnent en même temps laissait penser à un problème technique ou à une malveillance, les autorités ont dû d'abord s'assurer qu'il n'y avait réellement aucun problème en ville. De plus, face à la persistance des hackers qui avaient un contrôle total du système, les forces de l'ordre n'ont pas eu d'autres choix que de couper purement et simplement le système.

La municipalité de Dallas a depuis confirmé qu'il s'agissait bien de l'œuvre de hackers, mais n'a pas souhaité dévoiler la faille de sécurité utilisé par les pirates.

Les hackers ont pris un contrôle total sur le système des sirènes de la ville.


Commentaires

-