Des agriculteurs bloquent des grandes surfaces en Bretagne

Toujours là

Des agriculteurs bloquent des grandes surfaces en Bretagne

Publié le :

Jeudi 04 Février 2016 - 12:48

Mise à jour :

Jeudi 04 Février 2016 - 12:51
Les actions des éleveurs se sont poursuivies ce jeudi, notamment en Bretagne où plusieurs dizaines d'entre eux ont mené une opération de blocage en soutien à une proposition de loi qui doit être discutée à l'Assemblée nationale .
©Loic Venance/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Des éleveurs ont entrepris jeudi de bloquer des grandes surfaces en Bretagne, afin de soutenir une proposition de loi Les Républicains sur la compétitivité agricole discutée au même moment à l'Assemblée nationale.

Les accès à un hypermarché Leclerc à Vannes et à un supermarché Carrefour à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) étaient bloqués dans le calme par plusieurs dizaines d'agriculteurs venus à bord de quelques tracteurs, ont constaté des photographes de l'AFP. Les manifestants laissaient passer les clients venus faire leurs courses à pied.

Les éleveurs en colère entendent soutenir le texte discuté jeudi à l'Assemblée "qui va dans le bon sens pour retrouver du prix et de la compétitivité", a déclaré à l'AFP l'un des manifestants de Dol-de-Bretagne, Yannick Frain, de la FDSEA d'Ille-et-Vilaine. "On attend beaucoup que le gouvernement bouge", a-t-il lancé.

La proposition de loi, adoptée en décembre par la majorité de droite du Sénat, prévoit notamment "des allègements de charges, une remise en cause des normes inutiles, des aides à l'investissement et un rééquilibrage des relations commerciales entre industriels, grande distribution et agriculteurs".

Outre des prix d'achat de leur production jugé trop bas par les agriculteurs pour pouvoir vivre de leur travail, ils dénoncent également une accumulation de règles contraignantes et inégalitaires face à la concurrence européenne.

Rejeté en commission à l'Assemblée nationale, le texte des sénateurs Jean-Claude Lenoir et Jean Bizet (LR) n'a guère de chance d'être adopté par la majorité socialiste.

"Le Sénat a fait un certains nombres de propositions sur lesquelles je suis d'accord", a déclaré ce jeudi matin le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, annonçant qu'il allait "reprendre un certain nombre de (ces) propositions"

 

Les actions de blocages des éleveurs se sont poursuivies ce jeudi (image d'illustration).

Commentaires

-