Des automobilistes passent à tabac un policier sur la N10, le fonctionnaire risque de perdre un œil

Des automobilistes passent à tabac un policier sur la N10, le fonctionnaire risque de perdre un œil

Publié le :

Mardi 11 Juin 2019 - 14:43

Mise à jour :

Mardi 11 Juin 2019 - 15:03
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dimanche 9 dans la soirée, un fonctionnaire de police a été battu par plusieurs automobilistes après avoir fait des appels de phares à un homme roulant dangereusement. L'agent, qui était accompagné de sa compagne, a été gravement blessé à l'oeil.

Les coups ont été si violents que l'homme risque de perdre son œil. Dimanche dans la soirée, un policier a été roué de coups par des automobilistes sur la Nationale 10 après une altercation avec un autre conducteur.

Les faits se sont déroulés à hauteur de Montigny-les-Bretonneux (Yvelines) comme le rapporte le média local 78actu. La victime, un policier qui se trouvait avec sa compagne également policière, a fait des appels de phare à une voiture qui venait de le doubler dangereusement par la droite.

Le conducteur, décrit comme étant un homme de 34 ans, a stoppé net son véhicule et est descendu pour en découdre, n'ayant pas apprécié la démarche. Les deux policiers ont fait de même, munis de leur carte professionnelle et leurs matraques téléscopiques. Mais cela n'a pas suffi face à l'agressivité du conducteur.

Celui-ci, selon le journal local, a frappé en plein visage le policier, s'est saisi de sa matraque et a commencé à le rouer de coups à l'aide de l'arme. Alors que l'agression se déroulait, un véhicule –une Citroën C4– s'est arrêté à hauteur. Deux hommes en sont descendus et, pour une raison mal définie, ont commencé à frapper le policier gisant au sol pendant que le premier agresseur s'enfuyait.

Lire aussi - Paris: trois policiers agressés, l'un d'eux tire sur l'assaillant armé de couteaux

Dans la soirée, cet homme s'est présenté au commissariat de Trappes prétendant avoir été victime d'une agression sur la N10. Les policiers ont rapidement fait le rapprochement et placé le suspect en garde à vue.

Le policier, lui, est gravement blessé au niveau de l'œil et a été transféré dans un hôpital parisien. Souffrant d'une fracture orbitale et une paralysie du nerf optique, il pourrait perdre l'usage de cet oeil.

Voir aussi:

Face à la vague de suicides de policiers, de la "convivialité" et des "loisirs"

1er Mai: un policier introduit sa matraque dans le pantalon d'un manifestant (vidéo)

 

Le policier a été roué de coups par trois individus.

Commentaires

-