Deux chasseurs se tirent involontairement dans le pied

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 octobre 2018 - 15:53
Image
Le vote des chasseurs n'est plus incarné par un parti politique, comme le CPNT, depuis que sa fédération a fait le choix en 2002 du lobbying pour monnayer son soutien, et se rapprocher l'an dernier d'
Crédits
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
Deux chasseurs ont été hospitalisés dimanche après s'être tiré dans le pied par accident lors d'une sortie avec leurs chiens.
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
Deux chasseurs, l'un dans les Ardennes l'autre dans le Lot-et-Garonne, se sont accidentellement tirés dans le pied dimanche lors d'une sortie en solitaire avec leur chien.

Un chasseur de 67 ans et un autre de 48 ans se sont blessés au niveau du pied dimanche 28 en se tirant accidentellement dessus.

Le sexagénaire se trouvait seul avec son chien vers 9h du matin dans une forêt de Monflanquin, petite commune du Lot-et-Garonne. Selon La Dépêche du Midi, il aurait voulu enjamber un obstacle alors que son fusil chargé pendait à son épaule et c'est là que le coup est parti accidentellement, une balle l'atteignant au pied droit.

Les secours ont pu intervenir rapidement et lui ont administré les premiers soins avant de l'évacuer vers les urgences les plus proches.

Lire aussi: un chasseur blessé à l'abdomen lors d'une battue au chevreuil

Un autre accident de chasse s'est produit dans des circonstances assez similaires à Mazerny dans les Ardennes.

Un chasseur quadragénaire, là aussi seul avec son chien, s'est tiré accidentellement dans le pied en chutant après avoir glissé sur un petit sentier en pente.

"Dans sa chute, il aurait malencontreusement appuyé sur la gâchette", a précisé la gendarmerie à L'Ardennais. Les pompiers l'ont transporté vers un hôpital de Charleville-Mézières.

Ces deux accidents de chasse surviennent alors que le nouveau ministre de l'Ecologie François de Rugy doit rencontrer ce lundi 29 les représentants de la FNC (Fédération nationale des chasseurs) pour prendre des engagements au niveau de la sécurité pendant les battues et autres exercices de chasse.

Avant cette rencontre, le ministre a tenu à rassurer les chasseurs, assurant qu'il n'avait pas été nommé pour supprimer la chasse.

Et aussi:

Landes de Gascogne: bagarre et coups de feu entre chasseurs et garde-chasse

Des surfeurs accusent des chasseurs de leur avoir tiré dessus

Série d'accidents de chasse: la négligence des chasseurs première cause de morts

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don