Deux Iraniens déguisés en policiers volent un prince qatari à Paris

Deux Iraniens déguisés en policiers volent un prince qatari à Paris

Publié le :

Jeudi 08 Août 2019 - 16:45

Mise à jour :

Jeudi 08 Août 2019 - 17:34
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un prince qatari a été victime d'un vol de la part de deux Iraniens qui se sont présentés comme des policiers fin juin à Paris. Les deux hommes ont été interpellés. 

Les deux voleurs disposaient de toute la panoplie du faux policier. Deux Iraniens de 22 et 26 ans ont été interpellés début juillet par la police car soupçonnés de s'être fait passer pour les forces de l'ordre pour pouvoir voler un prince qatari. Les faits se sont déroulés au niveau de la porte de Bercy dans le 13e arrondissement de Paris alors que le membre de la famille royale du Qatar et son épouse revenaient de Disneyland.

Comme le rapporte Le Parisien, qui révèle l'information, l'affaire remonte au 30 juin dernier. "Un membre de la famille royale du Qatar revient de Disneyland, lorsqu'un véhicule lui fait des appels de phares", précise le quotidien. Le prince s'arrête et se voit présenter une fausse carte de police par les deux suspects. Ceux-ci fouillent la voiture et le sac de l'épouse et s'emparent de 1.100 euros au prétexte qu'il s'agirait de faux billets. Une remarque qui interpelle le prince qui relève la plaque d'immatriculation de la voiture et va déposer plainte au commissariat.

Lire aussi – Du sursis requis dans une triste affaire de violence avec princesse, bodyguard et plombier

"Avec la plaque d'immatriculation, les enquêteurs parviennent à remonter jusqu'au conducteur", explique le journal. Les deux hommes sont repérés par une équipe de la Bac trois jours plus tard. Après une course poursuite, un des suspects parvient à s'échapper alors que l'autre est interpellé.

Ayant perdu sa carte d'identité lors de sa fuite, le fuyard est appréhendé le lendemain. Une perquisition au domicile des Iraniens permet aux policiers de mettre la main sur ce qui leur sert à se livrer à leurs activités répréhensibles. "Un gilet tactique sans manches, un blouson, une casquette bleu marine, des lunettes de soleil, et des autocollants «police»", liste Le Parisien.

Les deux suspects sont poursuivis pour refus d'obtempérer et vols avec usage de fausse qualité commis en réunion. Leur procès se tient ce jeudi.

Voir:

Nice: l'agente municipale travaillait "au noir" pour une princesse saoudienne

Saint-Malo: il rosse un policier saoudien accusé d'agression sexuelle sur sa femme

Un prince saoudien a été victime d'un vol de la part de deux Iraniens qui se sont présentés comme des policiers.


Commentaires

-