Deux-Sèvres: un couple découvre le squelette d'un enfant enterré devant leur maison

Deux-Sèvres: un couple découvre le squelette d'un enfant enterré devant leur maison

Publié le :

Mardi 04 Juillet 2017 - 10:46

Mise à jour :

Mardi 04 Juillet 2017 - 11:14
©Witt/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un couple, domicilié à Germond-Rouvre dans les Deux-Sèvres, a découvert un squelette enterré devant sa maison samedi dernier. Une enquête a été ouverte.

C'est en allant chercher le courrier qu'elle a découvert le corps, samedi 1er juillet."J'ai vu une plante bizarre, j'ai tiré sur la plante pour l'arracher. Et je me suis retrouvée avec des os. Ça faisait comme des côtes. Des petites côtes", a déclaré Muriel, habitante de la maison de Germond-Rouvre. La femme a ensuite prévenu son compagnon qui pensait trouver un animal.

Une fois le corps un peu déterré, c'est la stupéfaction pour le jeune couple,"j'ai un peu gratté pour sortir d'autres os. On a vu apparaître quelque chose qui ressemblait au haut d'un crâne.  Et quand j'ai vu une mâchoire et des molaires, je me suis dit +ah non, ça, c'est pas un veau ou un mouton+", raconte le jeune homme.

Le squelette serait celui d'un enfant de 6 à 10 ans selon les propos d'une dentiste qui habite à côté rapporté par La Nouvelle République. Les agents de l'identification criminelle ont corroboré cette version.

Les morceaux du corps du supposé enfant ont été confié à l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie basée à Rosny-sous-Bois. Une enquête a immédiatement été ouverte afin de découvrir les circonstances de la mort et la date de la mort.

Ce n'est pas la première fois qu'un squelette est découvert sur le terrain d'un particulier. Le maire, Gérard Epoulet, a déclaré au journal local, "on avait fait une découverte similaire pas très loin, il y a quelques années, après qu'un habitant avait entrepris de décaisser son terrain. On avait découvert des restes de corps alignés. Déjà, à l'époque, on avait envoyé les os à l'institut criminel. Les scientifiques avaient établi que ça remontait à l'an 1.000". D'après l'élu, aucune affaire de disparition d'enfant ne concorde avec ce squelette. 

Un couple a découvert le squelette d'un enfant devant son domicile dans les Deux-Sèvres.

Commentaires

-