Deux suicides de policiers dans la nuit

Deux suicides de policiers dans la nuit

Publié le :

Lundi 22 Juillet 2019 - 14:49

Mise à jour :

Lundi 22 Juillet 2019 - 15:47
© Christophe SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux policiers se sont suicidés dans la nuit de dimanche 21 à ce lundi 22, faisant monter le chiffre des victimes de ce genre de drames à 41 depuis le début de l'année. Ils n'auraient pas expliqué leur passage à l'acte.

Deux policiers se sont donné la mort dans la nuit de dimanche à ce lundi dans le Pays Basque et à Nîmes. Ils rejoignent ainsi les 39 autres policiers qui ont mis fin à leurs jours depuis le début de l'année.

Le premier était CRS. Basé à Béthune dans le Pas-de-Calais mais dont la compagnie était en déplacement dans le Pays Basque, il était de service dimanche et devait aussi travailler ce lundi. Il n'était cependant pas présent à son heure d'embauche ce jour.

Il a finalement été découvert par ses collègues dans sa chambre. Il se serait tiré une balle dans le cœur d'après une information de BFMTV.

A voir aussi: Toulouse: un policier se suicide à son domicile

L'autre policier était formateur à l'école nationale de la police à Nîmes, dans le Gard. Il s'est pendu à son domicile dans la nuit de dimanche à ce lundi.

Pour chacune des deux victimes il n'a pas été précisé si elles avaient expliqué leur geste.

Les forces de l'ordre, et les policiers notamment, ont été particulièrement impliqués ces derniers mois avec le mouvement des Gilets jaunes. En plus de nombreux messages de haines suites aux violences qui ont émaillé le mouvement, les policiers doivent faire face à une large dégradation de leur cadre de travail, régulièrement dénoncée par leurs syndicats.

Le nombre de suicide de policiers a drastiquement augmenté en cette année 2019. L'année passée, 35 d'entre eux s'étaient donné la mort. Alors que le mois de juillet n'est pas encore terminé, l'année 2019 est déjà une année noire.

A lire aussi:

Un militaire se suicide après la cérémonie du 14 juillet

Face à la vague de suicides de policiers, de la "convivialité" et des "loisirs"

Deux policiers se sont suicidés dans la nuit de dimanche à ce lundi.


Commentaires

-