Disparition d'Arthur Noyer: le mystère était total avant l'arrestation de Nordahl L. (affaire Maëlys)

Disparition d'Arthur Noyer: le mystère était total avant l'arrestation de Nordahl L. (affaire Maëlys)

Publié le :

Lundi 18 Décembre 2017 - 16:25

Mise à jour :

Lundi 18 Décembre 2017 - 16:45
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La garde à vue de Nordahl Lelandais dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Arthur Noyer est une avancée importante de l'enquête. Sans préjuger de l'implication ou non du suspect dans l'enlèvement et le meurtre de Maëlys de Araujo, pour lesquels il est mis en examen, il s'agit d'une évolution dans une affaire où le mystère semblait total.

Les faits connus sont tellement minces que l'affaire, d'entrée, est placée sous le signe du mystère. Arthur Noyer, un jeune caporal de 24 ans sort cette nuit du 11 au 12 d'avril dans une boîte de nuit de la paisible ville de Chambéry (Savoie). Originaire de Bourges, l'homme est un militaire affecté au 13e bataillon des chasseurs alpins. Il passe une partie de la nuit dans l'établissement et sort vers 4h du matin. Il fait du stop, dans le quartier central et étudiant du Carré Curial, pour regagner sa caserne à Barby, à 6 kilomètres de là. Une caméra de vidéosurveillance le repère. Il sort ensuite du champ de la vidéosurveillance. On ne le reverra jamais. Sa disparition est signalée dès le lendemain matin, à 8h, au moment où le jeune gradé est noté absent dans son bataillon pour sa prise de poste.

Les gendarmes, dans un premier temps fouillent les plans d'eau pendant que les compagnons d'armes d'Arthur arpentent les rues de Chambéry. Sans aucun succès. Le militaire semble s'être volatilisé.

©recherche-arthur-noyer.com

Les éléments à disposition des enquêteurs semblent très minces. Le jeune homme n'était pas connu comme une personnalité à problèmes. Décrit comme passionné de musique et de cirque et très proche de sa famille, il ne présentait pas un profil dépressif pouvant justifier un suicide ou une disparition volontaire. L'armée le considèrera pourtant, dans un premiers temps, comme déserteur. Il faudra attendre fin novembre pour qu'aux yeux des autorités militaires il soit reconnu "porté disparu".

Le seul fait particulier lors de cette soirée a été une intervention de la police dans la boîte de nuit. Le caporal Arthur Noyer s'est en effet fait dérober (mais d'autres versions parlent d'une simple perte) son téléphone mobile, qui lui a été rendu à l'arrivée des autorités. On ignore pour l'instant s'il y a un lien entre ce modeste incident et sa disparition.

Ce lundi 18, Nordahl Lelandais, emprisonné depuis le 3 septembre dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys de Araujo a été placé en garde à vue et son domicile de Domessin (la maison de ses parents) perquisitionné. On ne connaît pas les raisons qui ont amené celui qui est un ancien militaire, mais a quitté l'armée plus de dix ans avant les faits, a être soupçonné. Il aurait été un habitué de la boîte de nuit où Arthur Noyer se trouvait avant sa disparition, sans plus de détails.

Les fouilles de gendarmes n'avaient pas permis de comprendre ce qu'était devenu Arthur Noyer.

Commentaires

-