Disparition de Lucas Tronche: le corbeau arrêté

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 13 juillet 2016 - 15:50
Image
Un policier de dos.
Crédits
©Bohac Yann/Sipa
L'homme interpellé est originaire de la Drôme et n'est pas connu des services de police.
©Bohac Yann/Sipa
Les forces de l'ordre ont interpellé mardi l'auteur de nombreuses lettres anonymes adressées à la famille de Lucas Tronche. Le garçon de 16 ans disparu le 18 mars 2015 dans le Gard. La perquisition du domicile du suspect n'a rien révélé.

Un homme de 57 ans a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'un adolescent en mars 2015 dans le Gard, a-t-on appris ce mercredi 13 de source policière.

La police scientifique du SRPJ de Montpellier chargée de l'enquête sur la disparition, le 18 mars 2015, de Lucas Tronche, 16 ans, a interpellé à Valence (Drôme), et placé en garde à vue mardi 12 un homme de 57 ans originaire de la Drôme.

D'après les informations révélées par Midi Libre et France Bleu Gard Lozère, l'homme a reconnu être l’auteur des nombreuses lettres adressés aux parents de Lucas Tronche depuis sa disparition.

"Ce sont des messages assez courts, qui disent que Lucas va bien, qu'il est en bonne santé et qu'il ne risque rien", avait indiqué la mère de Lucas au Midi Libre le mois dernier.

"C'est le corbeau" a confirmé à l’AFP une source proche de l'enquête précisant que "l’homme, inconnu des services de police, a été arrêté mardi à Valence dans la Drôme et que la perquisition de son domicile n'a rien donné".

Toujours selon cette même source, "l'individu a pu être repéré grâce à des investigations minutieuses et la vidéosurveillance". Il a notamment été identifié par une caméra de vidéosurveillance en train de poster l'un de ces courriers.

Lucas, domicilié à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, a disparu le 18 mars 2015, alors qu'il devait se rendre à un cours de natation dans une commune voisine.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.