Disparition de Maëlys: Nordahl L. aurait consommé de la cocaïne au mariage et nettoyé soigneusement sa voiture dès le lendemain

Disparition de Maëlys: Nordahl L. aurait consommé de la cocaïne au mariage et nettoyé soigneusement sa voiture dès le lendemain

Publié le :

Jeudi 14 Septembre 2017 - 15:07

Mise à jour :

Jeudi 14 Septembre 2017 - 15:31
©Capture d'écran Twitter/ @Gendarmerie
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans l'affaire de la disparition de Maëlys, "Paris Match" dévoile ce jeudi que Nordahl L., le principal suspect, aurait amené et consommé de la cocaïne au mariage où il a par ailleurs insisté pour se faire inviter. L'homme était déjà connu pour des affaires de stupéfiants. Il est en outre allé nettoyer son Audi A3 à une station de lavage moins de 24 heures après la nuit du mariage.

Ce ne sont pas à proprement parler des éléments qui feront pencher l'enquête, mais ils viennent jeter un peu plus le trouble sur la personnalité de Nordahl Lelandais, le principal suspect dans la disparition de Maëlys (mais qui reste présumé innocent), et sur ses actions au lendemain de la disparition de la petite. D'après une information de Paris Match, l'ancien militaire de 34 ans aurait réussi à se faire inviter, visiblement en insistant, au mariage (après le dessert cependant) contre la promesse d'apporter des "friandises"... à savoir de la cocaïne. Le magazine assure qu'il a fourni de la drogue à quelques invités et qu'il en a consommé au cours de la soirée.

Une information glaçante (mais qui n'a pas été confirmée par l'enquête) quand on se souvient que la propre mère de Maëlys a déclaré trouver le comportement de l'homme étrange, passant du temps avec sa petite fille et lui montrant de nombreuses photos de ses chiens sur son téléphone mobile. Nordahl Lelandais a d'ailleurs reconnu que la petite fille est montée dans son Audi A3 pour vérifier la présence de chiens (il n'y en avait pas). Selon ses propos, elle était montée avec un autre petit garçon dont l'enquête finira par prouver qu'il n'existe pas. Ce qui ne constitue pas en soi une preuve que le trentenaire est bien responsable de la disparition de l'enfant.

Autre élément sur la personnalité de l'individu: il a été militaire certes, mais a été réformé en 2007 à cause de sa consommation de stupéfiants et son "comportement psychologique instable". Il a aussi été condamné à un an de prison ferme pour l'incendie volontaire en 2008 d'un restaurant à Paladru (Isère).

Les enquêteurs, qui n'ont pas obtenu le moindre résultat dans la recherche de la fillette sur les lacs et les zones difficilement accessibles du secteur, vont orienter leurs investigations en usant d'une autre stratégie. Ils souhaitent savoir en détails le trajet qu'a pu effectuer Nordahl Lelandais durant l'heure où il s'est absenté du mariage, et les jours qui ont suivi jusqu'à sa première garde à vue débutée le jeudi 31 août (la fillette a disparu la nuit du 26 au 27 août).

Or un nouvel élément a été obtenu grâce aux caméras de vidéosurveillance (plutôt rares sur le secteur…). Le dimanche 27 vers 17 heures, Nordahl Lelandais a été filmé par la caméra d'une station de lavage auto en train de nettoyer son véhicule, insistant visiblement sur certaines zones. Le lundi 28, il a en outre résilié l'une de ses deux lignes téléphoniques, celle dont il n'a pas parlé aux enquêteurs lors de sa première garde à vue, affirmant n'avoir qu'un seul téléphone.

Le suspect a passé du temps avec l'enfant peu avant sa disparition.


Commentaires

-