Disparition de Maëlys: Nordahl L. a tenté de semer les gendarmes avant son arrestation

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 22 septembre 2017 - 12:41
Image
Des journalistes devant le domicile du suspect de l'enlèvement de la petite Maëlys, le 4 septembre 2
Crédits
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Nordahl Lelandais aurait été interpellé à l'issue d'une filature et après avoir tenté de semer les gendarmes.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Nordahl Lelandais avait été pris en filature par les gendarmes le jour de son arrestation pour l'enlèvement de la petite Maëlys. Il aurait repéré les militaires et tenté de fuir, révèle ce vendredi Franceinfo. Un comportement suspect qui pourrait cependant s'expliquer de plusieurs façons.

Nordahl Lelandais, mis en examen pour "l'enlèvement" et la "séquestration" de la petite Maëlys, aurait tenté de fuir les gendarmes peu avant d'être interpellé, le 3 septembre dernier. Selon une information révélée ce vendredi 22 par Franceinfo, il avait été pris en filature par les enquêteurs ce fameux jour, alors qu'il avait déjà été placé en garde à vue une première fois. Il aurait repéré les militaires et tenté de prendre la fuite avant d'être arrêté.

Un comportement suspect mais qu'il serait hâtif de lier à une éventuelle responsabilité dans l'enlèvement de la petite fille. En effet, outre la possibilité que Nordahl Lelandais ait simplement pris peur se sachant dans le collimateur des enquêteurs, il était également connu de ceux-ci parce qu'il consommait et vendait des stupéfiants. Il est donc possible qu'il ait voulu fuir en pensant être filé pour cette activité.

En détention provisoire depuis sa mise en examen, Nordahl Lelandais a été transféré à la prison de Saint-Quentin-Fallavier et placé à l'isolement après avoir subi des menaces de mort de la part de ses codétenus.

Alors que l'enquête et les recherches semblent piétiner, il apparaît pour l'instant comme le seul à pouvoir donner de nouveaux éléments. Mais il a toujours clamé son innocence et n'aurait pas demandé à être de nouveau entendu depuis sa garde à vue.

Toujours selon Franceinfo, les enquêteurs seraient convaincus de son implication dans la disparition mais n'excluraient pas la présence d'un complice ou d'un commanditaire. Ils ne négligeraient pas non plus les pistes à décharge pour l'homme de 34 ans.

À LIRE AUSSI

Image
Une affiche avec le portrait de la petite Maelys.
Disparition de Maelys: "10 fichés sexuellement" au mariage, le vrai du faux
Lors de l'enlèvement de la petite Maëlys, une dizaine de personnes inscrites au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV...
21 septembre 2017 - 18:48
Société
Image
Disparition de Maëlys lors d'un mariage dans l'Isère: l'enquête requalifiée en enlèvement
Disparition de la petite Maëlys: le père a eu une altercation au cours du mariage avec Nordahl L., le principal suspect
Le magazine "Paris Match" dévoile que la nuit de la disparition de la petite Maëlys, neuf ans, le père s'est disputé avec Nordahl Lelandais, le principal suspect. Joac...
20 septembre 2017 - 16:54
Société
Image
Disparition de Maëlys lors d'un mariage dans l'Isère: l'enquête requalifiée en enlèvement
Disparition de Maëlys: un escroc usurpe l’identité de sa mère pour obtenir de l’argent
Alors que la mobilisation a été importante pour aider à retrouver la petite Maëlys, un escroc a tenté de se faire passer pour sa mère sur Internet afin d’obtenir de l’...
17 septembre 2017 - 14:02
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don