Disparition de Maëlys: une perquisition en cours à Domessin au domicile du suspect [MAJ]

Disparition de Maëlys: une perquisition en cours à Domessin au domicile du suspect [MAJ]

Publié le :

Mardi 05 Septembre 2017 - 12:03

Mise à jour :

Mardi 05 Septembre 2017 - 13:59
Une perquisition est en cours ce mardi matin à Domessin (Savoie) au domicile du principal suspect de la disparition de la petite Maëlys. L'homme de 34 ans, actuellement en détention provisoire, réside chez ses parents. La police chercherait des éléments pour effectuer des analyses scientifiques.
©Capture d'écran Twitter/ @Gendarmerie
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est une information dévoilée par LCI: dans le cadre de l'enquête pour retrouver la petite Maëlys, disparue maintenant depuis dix jours, une opération est actuellement en cours, ce mardi 5 au matin, au domicile du principal suspect, qui habite chez ses parents sur la commune de Domessin.

C'est la deuxième perquisition effectuée à son domicile. Une première avait eu lieu la semaine dernière alors qu'il était en garde à vue.

Pour rappel, le principal suspect, mis en examen et placé en détention préventive (et qui reste toujours présumé innocent), a indiqué aux enquêteurs être rentré chez lui lors de la soirée, avant de retourner au mariage. Selon ses déclarations, il avait tâché un de ses vêtements, son short, avec du vin, et s'était changé. Le vêtement aurait finalement été jeté et n'a toujours pas été retrouvé par les enquêteurs.

Une source proche de l'enquête confie à LCI que l'opération en question doit "permettre de procéder à des vérifications liées à l'enquête et à d'éventuels prélèvements".

Malgré plusieurs éléments troublants, et notamment une trace ADN de l'enfant à l'intérieur de sa voiture, Nordahl Lelandais a toujours clamé son innocence, apportant une explication à chacune des questions des enquêteurs.

[MAJ 13h50] Selon France Info, la mère et le frère du suspect ont été entendus par les enquêteurs qui seraient notamment à la recherche du fameux short. L'homme dit en effet avoir quitté le mariage après s'être taché, une explication qu'il ne pourrait démontrer car il aurait ensuite jeté le short en question.

Dix jours après les faits, toujours pas de traces de la petite Maëlys.


Commentaires

-