Disparition de Marcus: un corps sans vie correspondant au signalement de l'enfant repêché dans l'Oise

Disparition de Marcus: un corps sans vie correspondant au signalement de l'enfant repêché dans l'Oise

Publié le 03/05/2015 à 18:42 - Mise à jour à 18:48
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Le corps sans vie d’un garçonnet correspondant au signalement du petit Marcus, disparu il y a dix jours dans le Val d'Oise, a été repêché ce dimanche dans l'Oise, selon une information d’Europe-1. Une autopsie doit avoir lieu afin de s'assurer qu'il s'agit bien de l’enfant concerné et de déterminer les causes de son décès, a indiqué le procureur de Pontoise.

Après dix jours de recherches infructueuses, le corps sans vie d’un enfant correspondant au signalement du petit Marcus, deux ans et demi, a finalement été découvert ce dimanche flottant dans l’Oise, à proximité d'Auvers, où il a été repêché, selon une information d’Europe-1 confirmée par le procureur de Pontoise, Yves Jannier. Une autopsie va être réalisée afin de s’assurer qu’il s’agit bien de l’enfant concerné et de déterminer les causes de son décès, a précisé Yves Jannier au Parisien.

Marcus, originaire de la Réunion et en vacances avec sa mère à Butry-sur-Oise (Val-d’Oise), jouait dans le jardin du pavillon de sa tante quand il a disparu vendredi 24 avril. A 13h45, découvrant qu’il n’était plus là et que le portail était ouvert, sa mère avait immédiatement alerté les secours.

La préfecture du Val-d'Oise avait alors lancé un appel et d’importantes recherches avaient été mises en œuvre par la gendarmerie aux alentours du village et dans la rivière, située à une centaine de mètres de la maison où Marcus passait ses vacances. 

Persuadé que son fils n’avait pas la force nécessaire pour ouvrir de lui-même le portique du jardin de sa tante, le père de Marcus avait d’abord privilégié la thèse de l’enlèvement. Les enquêteurs lui auraient toutefois révélé "qu’il n’y avait aucune trace d’ADN sur le portique". "Il n'y a pas d'éléments qui accréditent cette thèse mais tout est étudié", avait indiqué le parquet de Pontoise, en charge de l'affaire, jeudi 30 avril. L’"alerte enlèvement" n’avait pas été déclenchée. 

 

Auteur(s): RT


PARTAGER CET ARTICLE :


Le petit Marcus a disparu vendredi 24 avril alors qu'il jouait dans le jardin de sa tante.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-