Disparition inquiétante de deux jeunes gens autour de Rambouillet

Appel à témoin

Disparition inquiétante de deux jeunes gens autour de Rambouillet

Publié le :

Lundi 20 Février 2017 - 11:55

Mise à jour :

Lundi 20 Février 2017 - 12:21
A Rambouillet dans les Yvelines, un homme et une femme de 24 ans sont activement recherchés après leur signalement pour "disparition inquiétante". Les enquêteurs n'ont pour l'heure pas établi de lien entre les deux disparitions à quelques jours d'intervalle.
©Martin Le Roy/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

D'important moyens ont été déployés depuis samedi matin par a gendarmerie des Yvelines dan le secteur de Rambouillet, pour retrouver Martin Isimat Mirin, 24 ans, dont la disparition a été signalée par sa mère. Interrompues samedi 18 à minuit avant d'être reprises dimanche 19 au matin, les recherches s'avèrent délicates en raison du secteur très boisé. De nouveau levées à la tombée de la nuit, les recherches doivent reprendre ce lundi matin.

La voiture du jeune homme de 24 ans, introuvable depuis vendredi et qui souffrirait de troubles bipolaires, a été retrouvée selon l'enquête devant le terrain militaire de Poigny-la-Forêt, près de Rambouillet. Un appel à témoins relayé sur Facebook par le frère du disparu a été partagé près de 2 500 fois en l’espace de quelques heures. Martin est décrit par sa famille comme un jeune homme " athlétique" d’1,85 m pour 85 kg, vêtu d’une doudoune noire, d’un sweet foncé à capuche et d’un pantalon bordeau. Dimanche matin, un enquêteur cité par Le Parisien récapitulait la situation: "les deux tiers de la compagnie de Rambouillet ont été mobilisés aux cours de ces dernières 48 heures. C’est la procédure en vigueur dans le cadre d’une disparition jugée inquiétante".

Coïncidence, une jeune fille du même âge est aussi recherchée à Rambouillet. Mona Dumoulin-Minguet, une étudiante en beaux-arts, n'a plus réapparu depuis mardi soir. Pour le moment aucun lien n'a été fait entre ces deux disparitions. Avec une vingtaine de proches, la mère de famille a écumé la commune pour diffuser un appel à témoins. Elle décrit sa fille: "cheveux longs châtains, yeux marrons, 1, 65 m, taille fine", qui a quitté le domicile avec un "manteau ample moutarde et un sac à dos marron". Dimanche soir, son téléphone portable émettait encore à Rambouillet mais n'aurait pas été utilisé de la semaine.

D'après sa famille, la jeune femme se serait rendue mardi soir à une free party, lancée via les réseaux sociaux. Le rendez-vous organisé sur Facebook prévoyait un "apéro sonore" à proximité de Rambouillet mercredi dernier. L'itinéraire avait été communiqué aux participants au départ d’un parking situé en face du centre E. Leclerc de la ville. Cela ne constitue aucune preuve, "mais deux jeunes du même âge qui disparaissent dans le même secteur en l’espace de quelques jours, ça interroge quand-même", commente une proche de Mona. Dimanche soir, les proches de la disparue étaient toujours sans nouvelles.

Toute personne ayant des informations sur ces disparitions, peut contacter la brigade de gendarmerie de Rambouillet au 01.61.08.61.50 (pour Martin) et la famille de Mona au 06.71.01.33.78.

Pour l'instant, aucun lien n'a été établi entre la disparition de Martin et Mona dans le secteur de Rambouillet a quelques jours d'intervalle.

Commentaires

-